““Il faut porter haut nos valeurs de générosité, d’ouverture et de partage ; accueillir l’autre d’où qu’il vienne. Bref, faire honneur à l’idéal social de la France...” Arsène Tchakarian

1 Clic une Claque
  • L EXPANSION DE LA BÊTISE
  • samedi 29 décembre 2007, par Jean Lefevre
  • Les prolétaires de tous les pays ne lisent pas l’expansion sinon ils l’auraient mis aux W.C et même à cet endroit s’en seraient repentis. Le papier est (...)

  • Lire la suite
Accueil > Archives > Des clics et des claques > Election > L EXPANSION DE LA BÊTISE

L EXPANSION DE LA BÊTISE

samedi 29 décembre 2007 , 2110 : visites , par Jean Lefevre

Les prolétaires de tous les pays ne lisent pas l’expansion sinon ils l’auraient mis aux W.C et même à cet endroit s’en seraient repentis. Le papier est gras, lisse et fragile.

Le contenu, par contre, eût pu, un moment, les réjouir. L’Expansion, journal des patrons, nomme les 15 politiques qui comptent à Troyes.

On y trouve Adnot, Baroin et Marc Bret qui ont effectivement un rôle conducteur ou d’opposition et que chacun connaît pour la fidélité de leur engagement. On y trouve encore Subtil (FN) et Boisseau (remodeleur de cité UMP). Peut-on les mettre dans les « politiques qui comptent ? Puis viennent les politiques qui n’ont encore nul pouvoir mais souhaitent bien sûr en avoir, Jaïm Myara (PS) qui conduira la liste de gauche aux municipales, Alain Carsenti (PR) universellement connu au N° 16 de sa rue troyenne, Philippe Beury (Modem), blogueur de première très en verve.

Le journal y ajoute des politiques « extérieurs » sans doute pour compléter sa liste : le patron a dit 15 ! On trouve donc Line Bret, élue de qualité à la Région et même Renaud Dutreil, député marnais qui ne s’interdit pas de gérer un jour la Région entière. Ah ! mais ! Comme Troyen, celui-là, on aurait pu aussi bien y mettre Bush qui règne un peu partout. Tous ces gens-là sont bien sûr loués et encensés.

« Il en manque 5, Marc, crie le patron de son bureau parisien ». Marc se gratte le menton à la manière d’ Adnot ou du penseur de Rodin. « Mets-y une commerçante, c’est l’époque des guirlandes. Saupoudre avec trois juges dont une couple de procureurs et une bâtonnière, ça fait viril et sérieux. Il en manque un, mais oui bon sang de bien sûr, glisses y l’évêque, il règne sur les âmes et c’est Noël. »

L’expansion, le journal des patrons qui règne sur les ânes a omis involontairement je pense, les élus communistes qui comptent, comme Anna Zajac ou Pierre Mathieu. Il a tout de même appliqué un principe marxiste à sa mauvaise copie, celui qui consiste à dire que tout est politique, la justice, le commerce, la foi, la flatterie et le journalisme people.

P.-S.

Supplément n°953

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|