“Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir ensemble comme des idiots.” Martin Luther King

Dossier
  • ADMR : des solutions existent !
    27 mai 2011

    L’ADMR, l’association d’aide à domicile en milieu rural, s’apprête à supprimer 17 de ses 33 associations et licencier 264 salariés dans l’Aube ! En 2005, le plan Borloo de « développement des services à la personne » prévoyait pourtant la création de plusieurs milliers d’emplois dans un secteur où, il est vrai, le potentiel d’activité est énorme en vertu du (...)

    Lire la suite
Accueil > Archives > Aube > Tout le département > Economie – Social > Abdel - Salarié Petitjean.

Paroles d’acteurs :

Abdel - Salarié Petitjean.

jeudi 29 novembre 2007 , 1739 : visites

Si l’appel à manifester pour le pouvoir d’achat avait été pour tout le monde, j’aurais été le premier dans la rue.

Le niveau des salaires de la plupart des Français reste très bas alors que les hausses sont constantes : carburants, alimentation, loyers. Tout augmente... sauf les salaires ! La majorité des salariés chez Petitjean est payée au smic ou un petit peu plus. Il y a des primes d’équipe, mais qui ne comptent pas pour la retraite. Les ouvriers sont conscients que les moyens existent pour avoir un salaire convenable. Ma femme et moi, nous travaillons tous les deux. Nous avons choisi de faire construire. Alors, chaque mois après les charges fixes payées il ne reste pas grand chose. (Avec un enfant a charge nous n’avons droit à aucune aide). Et quand arrivent les impôts, factures ou un imprévu, il faut pêcher dans les économies. Dans la boite, c’est le "ras le bol".

"Travailler plus pour gagner plus", la phrase qui tue ! Beaucoup y ont cru. Les campagnes sur l’émigration, l’insécurité, ça a marché. Beaucoup commencent à comprendre qu’ils se sont fait avoir en votant Sarkozy.

Au lieu de poursuivre la baisse des cotisations sociales qui ne profite qu’aux patrons, le gouvernement devrait inciter les entreprises à augmenter les salaires en prenant sur leurs profits.

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N949

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|