La parole n’a pas été donnée à l’homme : il l’a prise. » ARAGON

L'Humeur
  • VIGILANCE
  • 24 décembre 2020,
    par Gisèle Malaval
  • Le gouvernement le dit et le répète : l’administration du vaccin ne sera pas obligatoire et sera liée à un consentement. Soit. Mais le 22 décembre le gouvernement a déposé un projet de loi, « instituant un régime pérenne des urgences sanitaires » qui (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > DECEMBRE 2020 > N° 1631 > CONDAMNATION CONFIRMÉE POUR L’ELU RN !

CONDAMNATION CONFIRMÉE POUR L’ELU RN !

Racisme - Cour d’appel de Reims

jeudi 24 décembre 2020 , 269 : visites , par LDA

Le mercredi 16 décembre la Cour d’appel de Reims rendait son verdict concernant la condamnation de l’élu Rn J-P Vernet pour provocation publique à la discrimination envers Fethi Cheikh élu PCF de Romilly.

Elle a confirmé le jugement du 30 juin 2020 du Tribunal correctionnel de Troyes, qui l’avait déclaré coupable des faits de : « Provocation publique à la discrimination en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion par la parole, écrit, image ou moyen de communication au public par voie électronique, faits commis le 23 mars 2019 à Romilly sur seine ».

L’élu d’extrême droite a été condamné à la peine de .

500 euros d’amende avec sursis ;

. Payer une somme de 1500 euros en réparation du préjudice moral ;

. Payer 500 euros au MRAP partie civile.

Notre camarade Fethi Cheikh nous a livré ses premières réactions : « Cette victoire obtenue grâce à une action en justice montre le chemin de toutes les luttes contre les discriminations. Le respect de chacun est le ciment de notre fraternité, l’action en justice le rempart contre la violence. L’actualité montre combien le racisme est encore enraciné dans nos sociétés modernes, à quel point il est attisé - en France par le Rassemblement national et les groupuscules et officines qui orbitent autour - pour défendre des intérêts contraires à ceux du progrès social, de la liberté et de la grande fraternité humaine, si précieuse pour Jaurès.

Le jugement rendu par le tribunal correctionnel de Troyes et confirmé par l’arrêt correctionnel de la Cour d’appel de Reims fait honneur à la République. Il me conforte aussi dans l’idée, qu’avec mes convictions et mon idéal de progrès, j’emprunte le bon chemin. Avec d’autres, je poursuivrai cette route. Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui, à divers titres, se sont trouvés à mes côtés et m’ont soutenu tout au long de l’éprouvante période que je viens de traverser, avec une pensée particulièrement reconnaissante pour mes camarades du Parti Communiste Français (PCF), et Pierre Mathieu, qui présidait le groupe des élu.e.s communistes et partenaires au Conseil municipal de Romilly au moment des faits.

Je voudrais également remercier le Mouvement contre le Racisme et Pour l’Amitiés entre les Peuples (MRAP) national et son comité de l’Aube qui, fidèle à ses valeurs humanistes, s’est porté partie civile dès qu’il a eu connaissance des faits. Je veux aussi remercier chaleureusement mon avocat Maître Guillaume Teboul et le service juridique du MRAP représenté par Maîtres : Dominique Beyreuther Minkov, Kaltoum Gachi et Sophia Toloudi, qui m’ont accompagné tout au long de cette éprouvante bataille judiciaire. » Nous reviendrons plus longuement sur cet important verdict dans une de nos prochaines éditions.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|