La parole n’a pas été donnée à l’homme : il l’a prise. » ARAGON

L'Humeur
  • CULTURE ESSENTIELLE
  • 18 décembre 2020
  • Le Conseil départemental a eu la bonne idée d’inviter l’OSA, son chef Gilles Millière, sa colonne de musiciens affûtés et émoulus afin qu’il donne un concert de Noël de haute qualité. Mais ce n’était pas en public. C’était sur Canal 32. Qu’importe ! (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • ÉRIC VUILLEMIN « LANCEUR D’ALERTE » !
  • 18 décembre 2020
  • Troisième mandat et on ne s’en était pas aperçu ! Un peu l’histoire de la « Lettre volée » d’Edgar Poe qu’on a sous le nez et qu’on ne voit pas. (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > DECEMBRE 2020 > N°1630 > ÉRIC VUILLEMIN « LANCEUR D’ALERTE » !

ÉRIC VUILLEMIN « LANCEUR D’ALERTE » !

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

vendredi 18 décembre 2020 , 101 : visites

Troisième mandat et on ne s’en était pas aperçu ! Un peu l’histoire de la «  Lettre volée  » d’Edgar Poe qu’on a sous le nez et qu’on ne voit pas. L’évangile - qui vient du grec, signifiant «  bonne nouvelle  » - est venu de Troyes, du plateau d’une TV locale où François Baroin a qualifié le maire de Romilly de «  lanceur d’alerte ». Multifonctions comme un couteau suisse, il a derechef précisé que sa charge de président de l’AMF (Association des maires de France) avait tempéré le bouillonnement qui l’animait. Le Baroin bien tempéré : pas du Bach écrit pour clavecin, du pipeau. Donc, en lockoutant comme un patron la mairie, Éric Vuillemin, ami des (gros) patrons, lançait une alerte. Le petit commerce se meurt des décisions de fermeture du gouvernement, tous derrière le commerce local, moi devant !

Notre camarade Fethi Cheikh, pour le groupe d’opposition de gauche, a aussi lancé une alerte. Cela fait d’ailleurs un bail qu’il fait corner la sirène avec ses collègues, expliquant comment la politique du maire a dévitalisé l’activité commerciale du centre-ville. Subventions et « aides » à tire-larigot pour les «  périphériques », des clopinettes pour les « centraux ». Éric Vuillemin lanceur d’alerte ! Pourquoi pas Roland à Roncevaux ! En tout cas, on ne l’a pas entendu sonner du cor à propos de l’explosion du chômage, de l’extension de la précarité et ses corollaires en termes de santé, j’en passe… et pas des meilleures.

Entre un « lanceur d’alerte » silencieux comme un pet sur du verglas sur les méfaits de sa politique et des lanceurs d’alertes comme les élu.e.s du PCF, il y a une différence. C’est peut-être à cause de cela qu’on s’ingénie dans les médias et ailleurs à étouffer ou taire leurs alertes. Allez savoir !

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|