« Dans un état bien ordonné, la liberté de la presse doit être illimitée pour les écrivains qui surveillent les fonctionnaires publics. » Marat

L'Humeur
  • LA LEÇON DE JAURÈS
  • 6 novembre 2020
  • On a raison de défendre la laïcité si ça ne consiste pas à mettre la neutralité à la place. Samuel Paty était un vrai laïque lorsqu’il défendait la liberté de conscience qui est le droit d’avoir une opinion, le droit de croire ou de ne pas croire. Le droit (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CONFINEMENT GÉNÉRAL DU CAPITAL !
  • 6 novembre 2020
  • Voilà, ça y est. Reconfinés. Alors que la science alertait en pleine canicule que ça allait taper dur, que la Covid rissolait plus vite que les (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > NOVEMBRE 2020 > N° 1624 > TRUMP CHOISIT LE COUP DE FORCE !

TRUMP CHOISIT LE COUP DE FORCE !

Présidentielle États-Unis

vendredi 6 novembre 2020 , 151 : visites , par LDA

À l’heure où ces lignes sont écrites nous ne connaissons pas encore les résultats définitifs des élections américaines, mais sans attendre la fin du dépouillement, Donald Trump a choisi le passage en force en dépit des tendances du vote.

Le résultat de J. Biden doit beaucoup à une mobilisation citoyenne exceptionnelle

Le 4 novembre, Donald Trump, avant même la fin du dépouillement qui va durer sans doute jusqu’à ce vendredi se proclame vainqueur de l’élection et annonce un recours à la Cour Suprême. Cette tactique tient non seulement du vol des voix des électeurs mais aussi d’un jusqu’au boutisme – de fait, un coup de force – qui peut mener le pays au pire.

Pourtant, dans un contexte de participation accrue, historique, au scrutin, c’est bien le candidat du Parti démocrate, Joe Biden, qui serait en tête du scrutin d’après le dépouillement des bulletins du vote du 3 novembre et des premiers dépouillements du vote anticipé avec près de 72 millions de voix sur 142 millions de votants comptabilisés, au moment où nous parlons, et un peu plus de 68 millions de voix pour son concurrent Trump ; ainsi que par le gain de 264 grands électeurs en faveur de Joe Biden contre 214 pour Donald Trump (jeudi à 10h, heure de Paris) avec une perspective, d’après les projections, de dépasser les 270 nécessaires.

Trump a multiplié les mensonges, les provocations et appels à la haine

Donald Trump, qui a multiplié les mensonges, accusations gratuites, calomnies en tout genre, provocations et appels à la haine,est depuis le début de la campagne décidé à contester le scrutin et sa légitimité au risque de déstabiliser un pays déjà en proie à de profondes divisions et fractures qui s’expriment aussi dans le vote.

Ainsi, le Parti démocrate conserverait d’une courte tête la majorité à la Chambre des représentants tandis que les Républicains garderaient, de peu, la main sur le Sénat qui était renouvelable pour un tiers de ses membres. La période qui s’ouvre, jusqu’à vendredi 6 novembre mais qui peut se prolonger jusqu’au 6 janvier, jour de la proclamation des résultats du scrutin par le Congrès, s’annonce des plus troublées notamment du fait des nombreux recours que les Républicains et trumpistes sont en train de déposer. De plus, nombre de milices et groupes d’extrême droite sont bien résolus à entretenir un climat de violences politiques, verbales et physiques, les plus délétères.

Solidarité et vigilance

A cette heure, le Parti communiste français tient tout d’abord à exprimer sa pleine solidarité avec les millions d’électrices et d’électeurs, défenseurs des droits humains, sociaux et démocratiques, défenseurs de l’environnement et militant-e-s de la transition écologique, et avec les forces progressistes, qui se sont mobilisés pour faire barrage à Donald Trump et qui, aujourd’hui, ont à défendre la transparence et le respect du scrutin.

Le résultat de J. Biden doit beaucoup à une mobilisation citoyenne exceptionnelle à l’occasion de ce scrutin, en particulier parmi les jeunes et primo électeurs et électrices. C’est dans la poursuite et l’élargissement de leur mobilisation et des dynamiques de mouvements sociaux et citoyens qu’une perspective neuve, de gauche, pourra à l’avenir s’ouvrir dans ce pays touché de plein fouet par la crise économique, sociale, politique et sanitaire. Ces forces de transformation sociale et d’émancipation sociale trouveront à leurs côtés, en France, le PCF.

Le PCF appelle les citoyen-ne-s de France, les forces démocratiques, les forces de l’émancipation humaine et de la transformation sociale à rester des plus vigilant-e-s, à manifester leur solidarité avec le peuple Etasunien qui rejette les politiques rétrogrades, xénophobes, racistes et illibérales de Trump de même que le règne de la peur que son camp cherchera à prolonger par tous les moyens.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|