« Dans un état bien ordonné, la liberté de la presse doit être illimitée pour les écrivains qui surveillent les fonctionnaires publics. » Marat

L'Humeur
  • LA LEÇON DE JAURÈS
  • 6 novembre 2020
  • On a raison de défendre la laïcité si ça ne consiste pas à mettre la neutralité à la place. Samuel Paty était un vrai laïque lorsqu’il défendait la liberté de conscience qui est le droit d’avoir une opinion, le droit de croire ou de ne pas croire. Le droit (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CONFINEMENT GÉNÉRAL DU CAPITAL !
  • 6 novembre 2020
  • Voilà, ça y est. Reconfinés. Alors que la science alertait en pleine canicule que ça allait taper dur, que la Covid rissolait plus vite que les (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > NOVEMBRE 2020 > N° 1624 > CONFINEMENT GÉNÉRAL DU CAPITAL !

CONFINEMENT GÉNÉRAL DU CAPITAL !

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

vendredi 6 novembre 2020 , 73 : visites

Voilà, ça y est. Reconfinés. Alors que la science alertait en pleine canicule que ça allait taper dur, que la Covid rissolait plus vite que les merguez et les brochettes, le gouvernement nous faisait avaler à pleine cuillères du sirop de conneries.

La médiacratie couvrait ses flancs et l’arrière : c’était la faute aux jeunes - et autres - écervelé.e.s. Aux nudistes même ! Conséquent, il « déjaugeait  » le Puy-du-Fou. L’hôpital public fut enfumé de tricolore par la Patrouille de France ; les personnels, après tri, par de parcimonieuses clopinettes. Les danseurs de claquettes sur scène, Macron machinait en coulisses.

On vient d’en prendre pour quatre semaines. Mais dans quinze jours Guignol revient. Faire le point, dit-il. Entre temps des millions de Français.e.s, rendus sans merci corvéables, auront à se dépatouiller, la peur au ventre, dans la mouise.

De cette situation, dont tire éhontément profit une poignée de nantis, sont responsables et coupables tous les pouvoirs successifs depuis des dizaines d’années. De l’Ondam (Objectif national de dépenses d’assurance maladie), bras armé de l’austérité hospitalière de Juppé en 1996 ; de Woerth, féal de Sarkozy, déclarant en 2007 qu’il y a trop de lits d’hôpitaux en France, à Hollande grand sabreur de budgets avant Macron : voilà les têtes de citrouille de l’Halloween de la santé publique !

Reconfinés donc à cause de ces nuisibles. Car on ne me fera pas croire que les moyens d’éradiquer un virus, migrateur de Chine ou des îles Tonga, n’existent pas. C’est un confinement général du capital qu’il faut, sine die et sans autre dérogation que celle-ci :

Déplacement en vue de rétrocéder l’argent et/ou les biens soustraits, sous quelque forme que ce soit, aux caisses de la collectivité nationale.

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|