« L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde » Nelson Mandela

L'Humeur
  • LA HONTE
  • 16 octobre 2020,
    par Malicette
  • Mes colères sont rallumées. Il y a de quoi. J’entends sur la radio un type qui a écrit un roman dans lequel il imagine Le Pen, ou pire, arriver au pouvoir. Sujet plausible. Mais ce romancier, un peu à gauche, un peu antiraciste, devient parfaitement (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • AU BONHEUR DES RICHES
  • 16 octobre 2020
  • L’Élysée, sous la houlette de madame Macron, a lancé en 2019 un commerce de produits dérivés pour financer des « rénovations » de palais, accessoires et (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > OCTOBRE 2020 > N° 1621 > Les communistes exposent leurs propositions au Préfet

Les communistes exposent leurs propositions au Préfet

Aube - Politique

vendredi 16 octobre 2020 , 100 : visites , par LDA

Rassemblement à Troyes dans le cadre de l’initiative nationale du PCF pour l’emploi et afin de manifester contre la politique du gouvernement. Une délégation de responsables du Parti communiste a été reçue par le préfet.

Durant près d’une heure le représentant de l’État dans l’Aube et la délégation communiste composée de Anna Zajac, Gisèle Malaval, Fethi Cheick et Jean Pierre Cornevin ont échangé sur la situation économique, sanitaire et environnementale du département. L’occasion pour les responsables communistes de faire connaître les propositions du Parti Communiste Français mais aussi leur vive inquiétude face aux choix politiques du gouvernement : « Pendant que l’on sacrifie nos services publics, que l’on supprime des lits dans les hôpitaux, alors que le personnel soignant est un des moins bien payé au monde, des milliards d’euros d’argent public sont mis à disposition des multinationales sans rien leur demander en retour ! Et elles en profitent pour licencier… On peut le dire, le grand gagnant du «  jour d’après  », c’est le capital ! »

Tel est le scandale de cette société…

Après le CICE ( 90 milliards € pour 100 000 emplois créés), 35 milliards vont aller à la compétitivité des entreprises, avec une baisse de 20 Mds sur 2 ans des impôts de productions et 7 Mds de baisse de la contribution à la valeur ajouté des entreprises qui devra être compensée aux régions par l’État, donc par nos impôts. C’est le casse du siècle... Le Medef en rêvait, Macron le fait !

La délégation a développé la proposition révolutionnaire du PCF pour une nouvelle sécurité sociale mais aussi la question de l’Hôpital et de la santé en général : « L’Aube est un véritable désert sanitaire. » La question des inégalités sociales a été mise en avant également : « L’Aube est un département de grande souffrance, A Romilly, à Troyes des milliers de familles vivent sous le seuil de pauvreté et les majorités politiques de droite méprisent cette urgence sociale. »

L’exemple de l’usine Cycleurope à Romilly

La question de la relocalisation promise par E. Macron a été discutée avec notamment l’exemple de l’entreprise Cycleurope et la proposition de la section locale du PCF. Alors que la conception des vélos est entièrement faite dans le centre d’essai de l’usine romillonne, la plupart des pièces sont fabriquées sur le continent asiatique pour être ensuite assemblées à Romilly avec donc une empreinte carbone qui ne tient pas compte de l’urgence écologique... ni des emplois que cela induirait si une relocalisation de cette production était envisagée.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|