« L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde » Nelson Mandela

L'Humeur
  • LA HONTE
  • 16 octobre 2020,
    par Malicette
  • Mes colères sont rallumées. Il y a de quoi. J’entends sur la radio un type qui a écrit un roman dans lequel il imagine Le Pen, ou pire, arriver au pouvoir. Sujet plausible. Mais ce romancier, un peu à gauche, un peu antiraciste, devient parfaitement (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • AU BONHEUR DES RICHES
  • 16 octobre 2020
  • L’Élysée, sous la houlette de madame Macron, a lancé en 2019 un commerce de produits dérivés pour financer des « rénovations » de palais, accessoires et (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > OCTOBRE 2020 > N° 1621 > AU BONHEUR DES RICHES

AU BONHEUR DES RICHES

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

vendredi 16 octobre 2020 , 40 : visites

L’Élysée, sous la houlette de madame Macron, a lancé en 2019 un commerce de produits dérivés pour financer des « rénovations » de palais, accessoires et ustensiles compris. On peine à imaginer que cette préoccupation boutiquière en superfluités attrape-couillons puisse couvrir les factures des caprices architecturaux et ornementaux présidentiels.

Macron président des riches : on finit, à l’avoir répété, à se penser radoteur. Et pourtant, l’un après l’autre, les chiffres tombent. Le récent rapport d’un comité d’évaluation, dans l’orbite de Matignon, constate que la transformation de l’ISF en IFI (impôt sur la fortune immobilière), la mise en place du prélèvement forfaitaire unique (PFU dit « Flat tax »), la baisse de l’impôt sur les sociétés, d’une manière globale la diminution de la fiscalité sur le capital depuis l’arrivée de Macron, ont fait bondir de 62% entre 2017 et 2018 la distribution de dividendes aux actionnaires, qui est passée de 14 à 23 milliards.

Un « big bang fiscal  », déclament emphatiquement les Échos. Et qui aurait fait chuter l’exil fiscal ! Surtout il a fait exploser les revenus des 0,1% des plus riches de France. Le même rapport glisse en douce qu’il n’a pas pu évaluer si ces mesures ont suscité «  une réorientation de l’épargne des contribuables concernés vers le financement des entreprises ». Pardi ! Concernant l’exil fiscal, l’Union Européenne n’a pas voulu faire sa tête de lard et retire les Îles Caïmans de sa liste des paradis fiscaux.

Les retraites complémentaires seront gelées cette année. Quelle tristesse ! Les retraités devront se priver des aguichants articles du bazar Macron, à l’enseigne «  Au bonheur des riches », palais de l’Élysée. Paris

RÉMI

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|