« Dans un état bien ordonné, la liberté de la presse doit être illimitée pour les écrivains qui surveillent les fonctionnaires publics. » Marat

L'Humeur
  • D’OÙ VIENT L’HUMANITÉ ?
  • 18 septembre 2020,
    par Malicette
  • Jean-Paul Demoule est venu jeudi nous éclairer sur l’époque du néolithique autour de 5000 ans avant J.C. C’est une époque où des hommes venus du Moyen-Orient apportent à l’homme des cavernes l’élevage et l’agriculture. Ces homos sapiens voyageurs viennent (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CASTEX ET EPIMENIDE
  • 18 septembre 2020
  • « Tout va mal, on gère ». Résumé du laïus twitterisé de Castex la semaine dernière. Il est vrai que la langue de bois est un handicap pour qui veut faire (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > SEPTEMBRE 2020 > N° 1617 > UN CINéMA DU MONDE D’APRèS ? ON EST PRêT !

UN CINéMA DU MONDE D’APRèS ? ON EST PRêT !

Cinéma Utopia - Aube

vendredi 18 septembre 2020 , 193 : visites

Anna Zajac, Présidente de l’association Arceau a rencontré Anne Faucon, la responsable du futur cinéma Utopia Pont-Sainte-Marie qui ouvrira vers Noël 2021 au Moulinet à « 2 ponts de Troyes ». Anne Faucon fait le point pour la Dépêche de l’Aube sur l’avancée du projet :

« Le petit réseau Utopia est implanté dans 6 villes : Avignon, Bordeaux, Montpellier, Saint-Ouen l’Aumône, Toulouse, Tournefeuille. La plupart de ces structures sont en SCOP (société coopératives détenues par les salarié.e.s) ou en cours de transformation. Elles sont toutes indépendantes et fédérées, liées par une charte rigoureuse et des règles de jeu communes.

Toutes parviennent à une bonne santé financière sans recourir à des subventions de fonctionnement, ni à des recettes annexes (telles que publicités, confiseries…). Les tarifs sont les plus démocratiques possible (le prix moyen d’une entrée est à 5 €, grâce à des carnets de 10 places non nominatives ni limitées dans le temps) Aux blockbusters américains, nous préférons les films de la diversité, la richesse fabuleuse de la petite et moyenne production indépendante.

Nos salles sont classées Art et Essai avec les trois labels : Recherche, Patrimoine, Jeune Public...

Les nombreuses rencontres, activités organisées, font que les Utopia sont des lieux de vie en perpétuelle ébullition. Les films sont défendus grâce à un programme, La Gazette, particulièrement étoffé et très largement diffusé par nos soins…

Situé au coeur du premier écoquartier de l’Aube, votre futur Utopia, aura la particularité de viser une ambition environnementale jamais atteinte en France ni sans doute au-delà de nos frontières. Il sera le premier cinéma à énergie positive avec un tel niveau d’exigence. Quant à son bilan carbone : 12 ans de fonctionnement équivaudront à un aller-retour pour 5 personnes à Nouméa… Ont été privilégiés les matériaux biosourcés (bois, paille, terre crue). Il sera zéro déchet, grâce au compostage, et économe en eau avec ses toilettes sèches high tech, plus hygiéniques, moins propagatrices de virus que les toilettes humides. Les urines, seront revalorisées dans des filières d’économie circulaire.

Un financement citoyen pour un projet citoyen

Les institutions décisionnaires en matière de cinéma n’ont pas épaulé ce projet vertueux alors qu’elles accordent des aides à des salles de type « multiplexes » qui font leurs choux gras avec 55 % de films commerciaux américains. Cela laisse bien peu d’espace pour les oeuvres françaises, européennes qui assurent la bonne santé de notre filière cinématographique nationale.

Que des choix plus durables ne soient pas encouragés ne va pas dans le sens de la transition énergétique ni de la pluralité.

Vous êtes nos meilleur.e.s ambassadeurs, ambassadrices !

Est-ce raisonnable d’atermoyer face au réchauffement climatique ? Le modèle dominant va-t-il pouvoir perdurer longtemps avec ses grandes salles, grands halls ? On chauffe, on climatise... du vide ! Nous avons décidé́ d’agir, épaulés par vous et de lancer une campagne participative un «  crowdfunding  ».

Que le financement citoyen porte un tel projet culturel, social… sera un signal fort pour la sphère des décideurs ! Plus personne ne pourra faire comme s’il n’y avait pas de solution ! Elles existent, il est grand temps de les mettre en oeuvre ! »

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|