L’affirmation de la paix est le plus grand des combats. » Jean Jaurès

L'Humeur
  • MONSIEUR MACRON FAIT SON MARCHÉ
  • 17 juillet 2020
  • On trouve de tout sur les marchés d’été, même des consciences à vendre. Macron cherchait un produit décoiffant, pour épater le bon peuple et lui faire oublier les résultats désastreux de Larem aux municipales. Il a trouvé : deux consciences bien exposées (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • NOIR SUR BLANC
  • 17 juillet 2020
  • Tendance baissière du « blanc » à la bourse langagière. Goethe disait, qu’opposé au noir, il forme une des trois paires de couleur pures. Rimbaud, lui, (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > JUILLET 2020 > N°1608 > DECLARATION DU PCF

DECLARATION DU PCF

TOUJOURS LA MÊME DESTINATION

vendredi 17 juillet 2020 , 210 : visites

Après un mea culpa sur des réformes qui n’ont pas été vécues comme «  justes  », Macron ne change pas pour autant de politique. Les plus riches conserveront l’ensemble des cadeaux fiscaux. Les entreprises sont appelées à une « modération sur les dividendes » et à prendre des jeunes en apprentissage, mais toujours sans la moindre contrainte.

Face à une crise économique et sociale de grande ampleur qui s’annonce, le Président de la République est apparu ce 14 Juillet sans réponses nouvelles. La réforme des retraites est réintroduite à l’agenda. Enfin, défendre la transition écologique ne s’accompagne d’aucun chiffre, aucun financement, aucun objectif précis.

Comment changer sans changer de cap politique ? Sans un nouveau modèle de développement ? Sans une rupture avec des politiques économiques et sociales qui aggravent dangereusement les gâchis humains et écologiques ? Le chemin proposé par le chef de l’Etat conduit aux mêmes voies sans issues pour le pays et pour notre société. Ce pouvoir ne connaît qu’une seule destination : celle d’un monde où, au final, sur l’essentiel, rien ne doit changer.

Fabien Roussel a bien résumé l’intervention du chef de l’état :

« Le Président de la République envoie un signal aux patrons en autorisant les baisses de salaires, en promettant sa réforme des retraites, et en les rassurant sur l’ISF.

Il parle écologie mais sans contrainte sur les modes de production. Bref il a parlé à son camp, celui de la finance ! »

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|