L’affirmation de la paix est le plus grand des combats. » Jean Jaurès

L'Humeur
  • FICTION
  • 10 juillet 2020,
    par Malicette
  • Je suis allé ce matin au supermarché Aldi ou Practi, je ne sais plus. Le haut-parleur m’accueillit : « Hello Dear Malicette, très heureux de vous accueillir dans notre hypercasch. Vous pourrez obtenir le plus grand choice dans nos rayons jusqu’à 50 (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • LA RÉCUP’
  • 10 juillet 2020
  • Petit à petit la récup’ fait son nid. Reconditionnement, occasion, antigaspillage... le réemploi comme potion contre « l’hyper-consommophagie ». (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > JUILLET 2020 > N° 1607 > LE MAGASIN CARREFOUR CONTACT NE DOIT PAS FERMER

LE MAGASIN CARREFOUR CONTACT NE DOIT PAS FERMER

Romilly sur Seine

vendredi 10 juillet 2020 , 203 : visites , par LDA

Lors du Conseil municipal de Romilly le 27 juin, Fethi Cheikh a interpellé le Maire Éric Vuillemin au sujet de la fermeture annoncée du magasin Carrefour Contact de la ville :

« Monsieur le Maire, hier, avec Jérôme BOUTTE, j’ai reçu une délégation des salariées du magasin Carrefour contact. La rumeur circulait depuis plusieurs jours dans la commune, c’est désormais officiel : La direction a confirmé, aux salariées, que le magasin fermera ses portes prochainement.

Une décision dure pour les 8 salariées et l’impact de cette fermeture pourrait être terrible pour les habitants et le commerce de proximité de notre centre-ville.

Il me semble indispensable que les pouvoirs publics se mobilisent fortement pour en appeler à la responsabilité du groupe Carrefour qui réalise de confortables profits, verse des dividendes aux actionnaires, a bénéficié d’importantes aides publiques avec le CICE et les exonérations de cotisations sociales : 9 emplois sont en jeu sur ce magasin et l’existence même des autres commerces du centre-ville serait fragilisée par la fermeture du magasin.

Dans ce dossier deux priorités : La première, sauvegarder tous les emplois. La seconde, maintenir ce commerce de proximité indispensable à la vie quotidienne du centre-ville. Pour notre part, notre groupe apporte son soutien aux salariées et appelle la population à la mobilisation pour soutenir et manifester contre la fermeture de Carrefour contact. » Le collectif “ Ensemble pour Romilly ” a ensuite participé le 4 juillet avec la CGT à une manifestation de soutien aux salariées en danger de perdre leur emploi devant le magasin du centre-ville ; cette mobilisation a rassemblé 130 personnes.

Un élu municipal est un acteur de la démocratie locale.

En réaction à un article paru dans la presse locale parlant de “ récupération ” le groupe de gauche au conseil municipal a fait une mise au point sur le rôle des élu.e.s :

« C’est notre rôle d’élus de terrain d’accompagner les salariés et nos concitoyens pendant les coups durs. En effet, pour répondre à leurs demandes et à deux reprises, j’ai reçu, avec mon collègue Jérôme BOUTTE, une délégation des salariés de Carrefour Contact :

Nous avons interpellé le maire de Romilly sur la situation lors du conseil municipal du 27 juin 2020 ;

Nous avons lancé une pétition en ligne pour appeler la population à la mobilisation ; nous avons formulé des propositions et interpellé les pouvoirs publics pour l’organisation d’une table ronde qui réunisse les salariés, les syndicats et la direction de Carrefour afin d’étudier toutes les possibilités garantissant la pérennité du magasin et la sauvegarde des emplois.

Nous avons apporté notre soutien aux salariées par notre présence à leurs côtés lors du rassemblement d’hier. Il n’est pas inutile de rappeler que nous sommes des élus municipaux. Un élu municipal est un acteur de la démocratie locale. Élu par le suffrage universel direct. C’est notre rôle ! »

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|