“ Le féminisme n’a jamais tué personne. Le machisme tue tous les jours. “ Benoite Groult

L'Humeur
  • DU CYNISME
  • 26 juin 2020,
    par Malicette
  • J’entendais ce matin Jeanne Balibar se payer le ministre de la culture. Elle n’y allait pas à pas feutrés, mais franchement, carrément, dans la gueule. Elle le traitait de cynique, l’accusant d’avoir semé le flou dans ses propositions de relance, (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CONFINEMENT PÉCUNIAIRE
  • 26 juin 2020
  • La richesse se veut discrète. Ainsi en va-t-il des riches propriétaires d’oeuvres d’art. Pour les soustraire aux yeux du grouillot inculte et du fisc (...)

  • Lire la suite

SANTE

DOUBLE PEINE

vendredi 26 juin 2020 , 76 : visites

Pour les malades, touchés par la COVID19, gare à la double peine s’ils n’ont pas de mutuelle !

M. X. atteint par le Corona a eu la chance de s’en sortir grâce aux soins du personnel hospitalier. Pas plutôt rentré il reçoit de l’hôpital une facture de 9 148,00 € (ticket modérateur) pour un séjour de 28 jours dont 19 jours en réanimation.

M. X a eu la bonne idée de prendre une mutuelle qui a pu couvrir cette dépense. Comment aurait-il fait sans elle ? Nous n’osons pas imaginer sa réaction en découvrant le montant à payer au Trésor Public ! Arrêt cardiaque ? Détresse totale assurée pour les personnes fragiles sorties miraculeusement de l’hôpital ! Les cas sont nombreux et certains patients, (sinon leurs descendants) portent plainte contre l’Etat accusé de faute. La mutuelle Aubéane nous indique que certains adhérents viennent demander la radiation de leur contrat pour des raisons financières. Quand les revenus de la personne dépassent le seuil de ressources (1007 €) il n’est plus possible d’obtenir la Complémentaire Santé Solidaire. Mais au-delà de 1007 €, l’effet de seuil frappe durement : aucune aide ! Entre, se loger, et/ou se nourrir et/ou se soigner… quel choix prendre ? La mutuelle n’étant pas une dépense obligatoire, il est facile de se poser la question de s’en passer… au risque de se trouver face à une facture de 9 148.00 € ! Il nous semble indispensable que cette maladie nouvelle soit considérée comme maladie professionnelle ou mieux qu’elle soit ajoutée à la liste des «  Affections de Longue Durée » afin que les patients bénéficient de l’exonération du ticket modérateur.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|