“ La survie de l’humanité sur la planète n’est pas soluble dans le capitalisme ” Serge Latouche .

Accueil > Archives > National > Election > La gauche doit se réveiller

La gauche doit se réveiller

vendredi 31 août 2007 , 2297 : visites , par LDA

La première rentrée de la présidence Sarkozy est très préoccupante, marquée par une nouvelle offensive très forte de la droite. On est plongé dans une sorte de formol, un bain médiatique qui joue à plein pour Sarkozy. Et une partie de la gauche alimente cette anesthésie en restant spectatrice.

Pourtant, il existe de réelles potentialités pour réagir. Les faux-semblants de la politique de Sarkozy, cent jours après son élection, commencent à apparaître. Les familles populaires, en particulier, voient bien que, contrairement aux annonces faites, leur pouvoir d’achat continue à être laminé. Il faut que s’organise la riposte au niveau nécessaire, dans les luttes, dans les journées d’action pour l’école, contre les franchises médicales. À la Fête de l’Humanité aussi, car ce sera le premier grand rassemblement populaire contre la politique de Sarkozy, et un lieu de débat. Cette riposte doit se nourrir de la bataille idéologique, d’idées neuves.

Les communistes en appellent à un sursaut de la gauche. Il y a urgence. Il faut que la gauche se réveille, soit utile. C’est le sens de la proposition de Marie-George Buffet d’un grand rassemblement à l’automne. Ceux qui ne font que préparer 2012 affaiblissent la gauche alors qu’on a besoin d’être dans la résistance, d’identifier les obstacles, d’apporter des réponses claires. Il faut mener la bataille d’idées. Les sujets ne vont pas manquer avec la rentrée, la session parlementaire qui va s’ouvrir, les conférences sociales programmées par Sarkozy, le Grenelle de l’environnement, etc.

Deux questions se posent à la gauche : le changement est-il possible dans ce pays ? Y a-t-il besoin pour cela d’une force politique ? À ces deux questions, les communistes répondent oui, mais il faut tout mettre sur la table, y compris ce qui peut déranger. Les communistes vont s’y employer. Rien ne serait plus terrible que de donner le sentiment qu’on se situe dans une continuité, qu’on va essayer de faire mieux ce qu’on n’a pas réussi jusqu’à présent. Il faut ouvrir un chapitre nouveau. Le débat est ouvert. Il faut qu’il s’approfondisse rapidement.

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N936

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|