J’aime encore mieux être moi-même dans toute ma misère que d’être aucun de ces gens-là dans toute leur prospérité.” J J ROUSSEAU

Accueil > Archives > National > Guy Môquet résistant communiste fusillé à Chateaubriand.

Guy Môquet résistant communiste fusillé à Chateaubriand.

vendredi 31 août 2007 , 3882 : visites , par LDA

Alors que les lycéens de France découvriront à la rentrée la lettre écrite par le jeune résistant communiste fusillé à l’âge de dix-sept ans par les nazis, le PCF édite une nouvelle affiche ainsi qu’un nouveau bulletin d’adhésion à son effigie.

L’occasion aussi de rappeler ce que Sarkozy a omis de dire dans ces discours de campagne électorale ou il a cité son nom a maintes reprises.

Celui qui écrivait à ses parents "Que ma mort serve à quelque chose" ne méritait pas cette tentative de récupération par un homme comme Sarkozy.

Car tout oppose Sarkozy à ce résistant héroïque. Guy Môquet s’était battu avec ses parents pour obtenir la semaine de 40 heures et les congés payés. Sarkozy est l’héritier d’une famille politique et proche d’une organisation patronale qui refusaient cette avancée sociale comme lui a personnellement, combattu l’instauration des 35 heures. Guy Môquet, pourtant très jeune, défilait avec ses parents pour fêter le Front populaire. Au même moment, la droite et les puissances d’argent dont Sarkozy flatte les successeurs lançaient le tristement célèbre slogan "Mieux vaut Hitler que le Front populaire".

Guy Môquet participait aux collectes de solidarité avec la République espagnole agressée. Les modèles de Sarko avaient choisi Franco. Guy Môquet a été fusillé pour avoir résisté à l’envahisseur alors qu’une partie des prédécesseurs de l’entourage politique de Sarkozy refusaient de rejoindre de Gaulle à Londres et la Résistance en France, préférant se ranger sous la bannière de Pétain. Guy Môquet serait en rupture totale avec l’inclination atlantiste de Sarko, sa propension au Kärcher, à la chasse aux immigrés. Monsieur Sarkozy, laissez Guy Môquet dormir en paix.

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N936

2 Messages

  • Quelle connerie, SARKOZY est né après la guerre. Par ailleurs, il est un fait, c’est que les communistes français se sont manifestés après la dénonciation par HITLER du traité de non agression avec la RUSSIE. Avant, les allemands en FRANCE ne les dérangé pas trop, n’est-ce pas ?

    repondre message

    • la réponse à cet article est navrante, si mes souvenirs sont exactes, le PCF a été dissous avant l arrivée des nazis en France, plongeant donc la totalité de ses membres dans la clandestinité ,permettant donc a un réseau déjà existant de combattre l occupant qui ne portait pas les doctrines communistes en odeur de sainteté. Je crois aussi que les FFI de la derniere heure ont bien été recompensé et que tous les réseaux collaboratio-chretiens n ont pas ete demantelé à en voir le mal que certaines recherches ont mis à aboutir. En revenant a ce pauvre enfant je trouve choquant qu une nouvelle forme de propagande pétainiste lui soit rattachée Merci a ce journaliste pour ces convictions

      repondre message

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|