“Si vous n’êtes pas vigilants, les journaux arriveront à vous faire détester les opprimés et aimer ceux qui les oppriment. ”     Malcolm X

L'Humeur
  • DÉGÂTS COLLATÉRAUX
  • 13 décembre 2019
  • Chacun sait comment fonctionnent les associations et voit bien qu’en reculant l’âge de la retraite, le nombre de bénévoles responsables baissera automatiquement. Chacun pressent que la diminution du montant des pensions entrainera une baisse des dons (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 13 décembre 2019
  • Mme Bazin-Malgras, députée LR de la 2ème circonscription de l’Aube, a écrit à toutes les associations patriotiques qu’elle avait supprimé une injustice (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > Décembre 2019 > N° 1577 > DÉGÂTS COLLATÉRAUX

DÉGÂTS COLLATÉRAUX

vendredi 13 décembre 2019 , 105 : visites

Chacun sait comment fonctionnent les associations et voit bien qu’en reculant l’âge de la retraite, le nombre de bénévoles responsables baissera automatiquement. Chacun pressent que la diminution du montant des pensions entrainera une baisse des dons aux associations caritatives. C’est toujours le même credo : dégager du fric pour le plus grand profit des financiers. Il ne faut pas prendre Macron pour un imbécile : il connait très bien les dégâts collatéraux de ses réformes. Et si elles aboutissent à déliter les liens de la société, ce n’est finalement qu’un bienfait collatéral. Moins il y a de solidarité, mieux la Bourse se porte. Le capitalisme et l’égoïsme sont comme l’oeuf et la poule ; ils se reproduisent l’un l’autre.

Les EnMarcheurs ne sont que les avatars de cette lignée de politiciens qui, de Juppé à El Khomri, ne ratent jamais une occasion de prêcher la résignation et de semer le désespoir. Mais leur servilité est mise à mal. Cette année, il n’y a plus de saison : le printemps pointe le bout de son nez en décembre. L’exigence de justice et de solidarité n’est pas morte et il n’y a pas qu’en France que les peuples refusent de courber l’échine. C’est peut-être ça la bonne nouvelle, combattive et fraternelle, de Noël.

Guy CURE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|