ceux qui prétendent que l’injustice est inévitable oublient qu’elle ne l’est que parce que trop de gens leur ressemblent.”Edmond ROSTAND

L'Humeur
  • FAITES VOS JEUX !
  • 15 novembre 2019
  • Faites vos jeux, rien ne va plus ! Il y a ceux qui n’ont jamais appris les calculs de probabilités et qui perdent régulièrement un peu d’argent en espérant en gagner beaucoup pour vivre mieux. Et il y a ceux qui sont sûrs de gagner sans même se donner (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 15 novembre 2019
  • Ah qu’elles étaient belles les images de notre Président lors de son déplacement à Mayotte ! Vraiment, ce fut un spectacle grandiose pour la partie (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > NOVEMBRE 2019 > N° 1573 > Privatisation d’ADP : ne faisons pas mentir macron

Privatisation d’ADP : ne faisons pas mentir macron

vendredi 15 novembre 2019 , 188 : visites

“Un million de citoyens qui signeraient une pétition et qu’elle puisse prospérer en projet de loi et si elle n’était pas examinée par les assemblées, aller au référendum”, a dit Emmanuel Macron le 25 avril. Au dernier comptage, le Conseil constitutionnel a officiellement enregistré 924 000 soutiens au référendum d’initiative partagée

Le million de signatures approche. Le Conseil constitutionnel a annoncé, le 6 novembre, avoir enregistré 924 000 soutiens au référendum d’initiative partagée (RIP) sur la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP). Lancée en juin par quelque 250 parlementaires de gauche comme de droite, l’initiative doit recueillir, d’ici le mois de mars 2020, 4,7 millions de signatures de citoyens pour aboutir. Mais pour l’heure, un cap décisif d’ici est à portée de main : rappeler le président à ses promesses. Car, à l’issue du grand débat, Emmanuel Macron s’est engagé à abaisser le seuil de déclenchement du RIP à « un million de citoyens ». En tout état de cause, concernant cette privatisation, c’est aux Français d’en décider. C’est une question hautement démocratique.

-Pour signer : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|