Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

L'Humeur
  • GRAND ORIENT MAL ORIENTÉ
  • 7 novembre 2019,
    par Malicette
  • Le Grand Orient de France vient d’organiser la première conférence de son « Université Populaire maçonnique ». Les Upops ont le vent en poupe. ! Furent surtout conviés à cette Une, et sur inscription, des gens à cravate. On ne convoque pas la canaille (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > NOVEMBRE 2019 > N°1572 > Ils en rêvaient, E.MACRON l’a fait !

Ils en rêvaient, E.MACRON l’a fait !

la réforme des “fabricants de pauvres”

jeudi 7 novembre 2019 , 135 : visites

La droite au pouvoir s’en est toujours prise aux chômeurs plus qu’aux causes du chômage. Nombre de ses leaders livrent régulièrement les chômeurs à la vindicte populaire. Rappelonsnous la phrase de Wauquiez, leader des Républicains : “Les chômeurs sont le cancer de la société”. Sarkozy a eu aussi son heure de gloire sur le sujet lorsqu’il a fusionné l’ANPE et l’ASSEDIC dans Pôle Emploi, supprimant au passage 900 agences sur tout le territoire national. Pôle Emploi est devenu depuis un service public low cost, incapable de recevoir, d’encadrer, de former et même d’indemniser dans de bonnes conditions les chômeurs, puisque près de 60% d’entre eux ne sont pas indemnisés.

Le silence assourdissant des élus de la droite locale sur le sort des chômeurs n’a donc rien de surprenant. 1,2 million de chômeurs vont voir leur indemnisation baisser. 500 000 vont perdre leur droit au chômage et vont se retrouver sans ressource ou basculer au RSA.

Ils en rêvaient, Macron l’a fait ! Certains d’entre eux s’offusqueront pudiquement, verseront une larme de crocodile, devant une victime sans ressource, croisée sur un marché ou dans leur permanence. Le conseil départemental se lamentera devant une nouvelle augmentation du nombre de bénéficiaires du RSA. Et le beauf’ de service s’élèvera contre “l’assistanat”. La stigmatisation des chômeurs a toujours servi à masquer la responsabilité des politiques libérales dans la hausse du chômage en France : simplification du licenciement, “aides” sans contrôle aux entreprises, austérité, laisserfaire de l’État visàvis de la finance, évasion fiscale. C’est sûr qu’avec Macron, cela ne risquait pas de changer.

J.P.CORNEVIN

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|