“Les macronistes, ces personnes étranges qui veulent des contreparties aux aides sociales, mais qui distribuent sans condition des subventions aux grosses multinationales !" Ian BROSSAT

L'Humeur
  • L’HUMEUR DE MALICETTE
  • 18 janvier 2019
  • Quand la France accueillit les réfugiés espagnols, le 7 février 1939, on en fourra 1 500 aux Hauts-Clos qui n’étaient pas encore un hôpital. La Tribune de l’Aube de droite et le Petit Troyen, radical, eurent des larmes d’émotion pour parler des mères (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 18 janvier 2019
  • Le 10 janvier à l’aube, une dizaine d’hommes du RAID s’est rendue à Pont-à-Mousson, au domicile d’un homme « soupçonné d’avoir participé à des violences (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > Janvier 2019 > La dépêche de l’Aube N°1530 > Au Conseil municipal de Troyes

Au Conseil municipal de Troyes

Anna ZAJAC seule à défendre et à soutenir la laïcité

vendredi 18 janvier 2019 , 152 : visites

Une loi qui n’est même pas encore votée va obliger les communes à prendre en charge les dépenses de fonctionnement des classes maternelles privées dans les mêmes conditions que celles des classes correspondantes de l’enseignement public. Bonjour la laïcité !

De plus, la loi Blanquer rend obligatoire la scolarisation dès l’âge de trois ans. Anna Zajac s’est révoltée contre cette loi, non à cause de l’obligation scolaire qui est bonne, mais contre le financement logique qui suivra. « Cette loi est un extraordinaire cadeau à l’enseignement privé, a-t-elle dit. La charge sera lourde puisque le forfait communal devra prendre en compte le salaire des ATSEM*. L’idée n’est pas de remettre en cause la liberté de l’enseignement. Mais si on veut sortir des discours incendiaires et de court terme qui défendent l’interdiction du voile à chaque coin de rue pour faire semblant de défendre la laïcité, il faut sauver l’école publique laïque. Elle est la seule qui peut travailler en profondeur contre les préjugés, les superstitions qui opposent le français les uns contre les autres. Il faut lui donner les moyens d’être attractive et de répondre aux besoins d’éducation d’aujourd’hui. » M. François Baroin a dans l’opinion une bonne image en ce qui concerne la laïcité. Il n’a pas hésité cependant à prendre les devants d’une loi qui n’est pas encore débattue à l’Assemblée. Quant à nos partenaires de gauche, ils se sont frileusement abstenus. Perdre des électeurs ! Mon dieu ! Quelle catastrophe ! À noter qu’Anna Zajac a toujours refusé de voter ces crédits. « Je suis opposée au financement des écoles privées primaires même sous conventionnement. Les communistes demandent l’abrogation des textes qui l’autorisent.  »

C’est à l’école républicaine, laïque, publique, de donner les moyens à notre jeunesse de lui apporter une culture émancipatrice et de construire un projet professionnel, estime la conseillère municipale troyenne.

JEAN LEFÈVRE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|