“Quand les riches volent les pauvres, on appelle ça les affaires. Quand les pauvres se défendent, on appelle ça de la violence.” Mark Twain

L'Humeur
  • DE JEAN LEFÈVRE
  • 5 janvier 2019
  • Le texte ci-dessous a été écrit et interprété par le groupe Jolie Môme et glissé entre les paroles de la chanson de Georges Moustaki, « Sans la nommer » qui se termine par : « on l’appelle Révolution permanente ». J.L. SANS LA NOMMER Pour les marins (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 5 janvier 2019
  • Voilà une année qui s’est terminée. Après l’avoir démarrée sur les chapeaux de roues pour coller vite, vite, aux exigences de ses riches commettants, (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > Janvier 2019 > N° 1528 > DE JEAN LEFÈVRE

DE JEAN LEFÈVRE

PAssé, présent, avenir du communisme

samedi 5 janvier 2019 , 32 : visites

Le texte ci-dessous a été écrit et interprété par le groupe Jolie Môme et glissé entre les paroles de la chanson de Georges Moustaki, « Sans la nommer » qui se termine par : « on l’appelle Révolution permanente ». J.L.

SANS LA NOMMER

Pour les marins révoltés du Potemkine

Les soldats de Craonne

Sacco et Vanzetti, Rosa Luxembourg et Karl Liebknecht

Les Brigades internationales au secours de la République espagnole

Les grévistes de 1936

Manouchian et ses 22 camarades

Les Résistants, les manifestants piétinés à Charonne

Et ceux, jetés à la Seine le 17 octobre 1961

Les guerres de libération des peuples colonisés

Pour Che Guevara et ses guerilleros

Les 9 millions de grévistes de 1968

Pour Victor Jara Pour les travailleurs en lutte chez Lipp ou Manufrance

Les luttes des femmes algériennes et afghanes

Les Indiens de Chiapas et du sous-commandant Marcos,

Les ouvrières de Moulinex, des chantiers navals du Havre et de la Ciotat

Les cheminots, les étudiants indonésiens, les peuples palestinien et kurde

Pour les sans-papiers, les sans logement, les sans travail, les sans droits

Sans liberté, égalité, fraternité Pour les enfants qui n’ont pas de vie d’enfant

Et pour tous ceux qui pensent que les choses ne restent pas ce qu’elles sont et que les vaincus d’aujourd’hui seront les vainqueurs de demain.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|