“Même si nous sommes les témoins d’impacts climatiques dévastateurs provoquant le chaos à travers le monde, nous ne faisons toujours pas assez, nous n’allons pas assez vite.” Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

L'Humeur
  • DE MALICETTE
  • 8 décembre 2018
  • Benjamin Grivaux était sur France Inter, lundi dernier ; un proche de Strauss-Kahn passé à Macron. Il y a comme ça des accointances. Grivaux, c’est le porte-parole d’En Marche et son moulin à paroles. Il a réponse à tout. « Allez-vous faire un geste (...)

  • Lire la suite

Climat - COP 24

UNE COP POUR RIEN ?

samedi 8 décembre 2018 , 68 : visites

En Pologne, la COP 24 planche depuis dimanche dernier, et pour une dizaine des jours, sur les mesures que chaque pays devrait mettre en place pour freiner le réchauffement climatique.

Pendant que l’actualité hexagonale est centrée le mécontentement populaire devenu explosif en raison de l’augmentation des taxes sur les carburants, la COP24 est réunie à Katowice Pologne. Sommet sponsorisé par le groupe minier polonais JSW ! Ce qui n’est pas très rassurant concernant la conclusion finale de ses travaux dans un pays où 80% de l’électricité est produite par le charbon. Mais des entreprises basées en France délocalisent depuis plusieurs années des unités de production en Pologne pour profiter des salaires trois fois plus bas que chez nous. Sans "tête d’affiche" et sans grand enthousiasme, cette 24ème conférence de l’ONU sur le climat est bien partie pour être une COP pour rien. Au nombre des ‘Grands Absents’, Trump après sa décision de se retirer de l’accord de Paris, mais aussi le nouveau président d’extrême droite du Brésil, Bolsonaro, qui avait fait savoir qu’il n’accueillerait pas la prochaine COP25, comme prévu, et envisage de sortir aussi du pacte climatique. Côté français, les gilets jaunes portent opportunément le chapeau de la défection du Premier ministre. Pourtant, le dernier rapport des experts du GIEC est clair : il ne nous reste plus que douze ans pour empêcher la surchauffe et pouvoir rester dans les clous de l’accord de Paris. Et comme l’a averti, le sécrétaire général de l’ONU en ouverture des travaux : le monde « ne va pas du tout dans la bonne direction ».

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|