“Même si nous sommes les témoins d’impacts climatiques dévastateurs provoquant le chaos à travers le monde, nous ne faisons toujours pas assez, nous n’allons pas assez vite.” Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

L'Humeur
  • L’HUMEUR
  • 29 novembre 2018
  • Carlos Ghosn en prison ; que c’est étrange ! Quelqu’un qui ne vit que par l’argent et pour l’argent est accusé d’avoir voulu trop d’argent. C’est un peu comme un militaire accusé de meurtre pendant la guerre. Questions : à partir de combien y a-t-il abus (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 29 novembre 2018
  • Merci à Pierre Dharréville, député communiste d’avoir prononcés ces mots lors du 38ème congrès du PCF, et qui ne sauraient mieux exprimer ce qu’est mon (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Novembre 2018 > N° 1523 > pour le pouvoir d’achat augmentons les salaires et les retraites

pour le pouvoir d’achat augmentons les salaires et les retraites

jeudi 29 novembre 2018 , 113 : visites

Le congrès a adopté une motion présentée par Fabien Roussel et Pierre Laurent :

“De tout le pays monte la colère populaire contre l’injustice sociale et fiscale. Qu’ils portent des gilets jaunes, des blouses blanches ou des robes noires, des millions de femmes et d’hommes n’acceptent plus le sort qui leur est fait. Ils le disent haut et fort : « Trop, c’est trop ! On ne peut continuer à vivre avec des salaires de misère, des pensions sans cesse rognées, des allocations sacrifiées sur l’autel de l’austérité.  » Nous sommes des leurs ! Ce gouvernement au service de la finance a multiplié les cadeaux fiscaux à une poignée d’ultra riches. De l’autre, il aggrave les difficultés et la précarité pour les salariés, les privés d’emplois, les jeunes, les retraités. Les femmes en sont les premières victimes. Nous disons que la transition écologique [...] ne peut être menée à bien sans progrès social et sans changer notre modèle économique.

[...] Le gouvernement doit répondre à la souffrance et à la colère du pays. Dès le 1er janvier 2019, l’impulsion doit être donnée d’une augmentation générale des salaires et des pensions, dans le public comme dans le privé : le SMIC doit être augmenté de 200 euros nets. Les négociations doivent s’ouvrir au plus vite, dans toutes les branches professionnelles comme dans la fonction publique. Pour financer la transition écologique, d’autres choix fiscaux, budgétaires et financiers s’imposent dès la loi de Finances 2019.

[...] Nous exigeons :

• de ramener le taux de la TICPE à son niveau de 2017 et de l’affecter réellement à la transition écologique,

•une taxation exceptionnelle des dix milliards de profits annuels des compagnies pétrolières,

•la taxation du kérosène,

•le maintien des lignes ferroviaires de proximité, menacées de fermeture, le développement du fret ferroviaire

•le retour à une TVA de 5,5% sur les transports en commun.

•Et de revenir sur l’ensemble des mesures fiscales en faveur des plus riches et des profits (ISF…).

Solidaire de celles et ceux qui se mobilisent pour le pouvoir d’achat et contre l’austérité, engagé dans toutes les luttes pour les droits sociaux et pour l’emploi, appelant à faire un grand succès de la journée syndicale du 1er décembre, le Parti communiste français, réuni en congrès, est plus que jamais déterminé à faire monter cette exigence fondamentale : «  L’Humain d’abord  ! » L’intégralité de la motion :

http://www.pcf.fr/motion_congres2018_pl-fr

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|