“Même si nous sommes les témoins d’impacts climatiques dévastateurs provoquant le chaos à travers le monde, nous ne faisons toujours pas assez, nous n’allons pas assez vite.” Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

L'Humeur
  • témoignage
  • 16 novembre 2018
  • J’entends des journalistes répéter avec jubilation que le pouvoir d’achat a augmenté. S’ils le disent, c’est sans doute vrai pour eux. J’aimerais partager leur satisfaction. Je fais partie de ces retraités pour lesquels l’augmentation de la CSG n’est (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Novembre 2018 > La dépêche de l’Aube N°1521 > Louis MOULIN nous a quittés. Il fut un...

NOS PEINES

Louis MOULIN nous a quittés. Il fut un...

vendredi 16 novembre 2018 , 208 : visites

Louis MOULIN nous a quittés. Il fut un militant communiste et cégétiste pendant de longues années, après avoir été un très jeune Résistant, agent de liaison en Bourgogne. Il est né le 12 avril 1927 à Turgy (71) et est arrivé dans l’Aube en 1966. Il était électricien à la SNCF. C’est en tant qu’informaticien qu’il mit au point un des premiers aiguillages automatisés à Troyes. Il fut conseiller municipal communiste à la Chapelle-Saint-Luc et nommé adjoint à la voirie et aux bâtiments par Pierre Pitois. Il s’occupa aussi du CCAS. Malgré quelques divergences avec son parti dans les années 70, Louis ne ratait jamais l’achat des vignettes de la fête et le soutien à notre journal l’humanité. La Dépêche de l’Aube et la fédération du PCF adressent à sa famille ses condoléances émues.

JEAN LEFÈVRE

Ramon BATLORI Notre camarade, Ramon Batllori, qui vient de nous quitter subitement, fut sa vie durant un militant communiste et Cégétiste aux convictions chevillées au corps. Sa naissance en 1935 dans une Espagne sur le point de sombrer dans le Franquisme, la guerre civile et l’écrasement des Républicains espagnols et des brigades internationales par les forces de Franco appuyé par les nazis, le départ forcé de son père vers la France, que le jeune Ramon rejoindra en 1950, ont sans doute marqué à vie la conscience politique de notre camarade Ramon. Il était passionné de politique ; celle qui s’écrit avec un grand P, celle qui pense le monde, celle qui organise la résistance, celle qui ouvre les chemins d’espérance. Il était un militant qui avait le sens de l’organisation. On pouvait lui confier n’importe qu’elle tache, on savait que cela allait être fait et bien fait. Notre hebdomadaire et la fédération de l’Aube du PCF adressent à sa famille leurs fraternelles condoléances.

JEAN-PIERRE CORNEVIN

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|