“Nous ne sommes pas obligés d’accomplir des grandes actions héroïques pour participer au processus du changement. De petits actes multipliés par des millions de personnes peuvent transformer le monde.” Howard Zinn

L'Humeur
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 19 octobre 2018
  • Partager le gâteau ? Mais il faudrait en avoir un ! La lapalissade vérité d’une évidence niaise, nous dit Larousse - est sortie en juillet de la bouche de Macron. Bientôt micron, à suivre les sondages. Le féal Bruno Le Maire, ministre des patrons, l’a (...)

  • Lire la suite

Allemagne

la peste brune se répand

vendredi 19 octobre 2018 , 169 : visites

Les élections régionales de Bavière, le 14 octobre en Allemagne, ont vu le parti d’extrême droite AfD faire son entrée au Landtag.

Avec plus de 10% de voix dont, selon les observateurs, une partie non négligeable débauchée de l’électorat des chrétiens-sociaux de la CSU, pourtant alliée à Merkel dans la “grande coalition” au pouvoir à Berlin, la déconfiture annoncée s’est traduite dans les urnes, permettant à l’extrême droite d’accéder à de nouveaux lieux de pouvoir.

Une débâcle et une humiliation spectaculaire. C’est ce qui ressort des scores des chrétiens-sociaux (CSU) et des sociaux-démocrates (SPD) lors des élections dans le Land de Bavière, le plus grand et le deuxième plus peuplé (13 millions d’habitants) de la République fédérale. Attendu avec fébrilité, ce scrutin régional faisait figure de test pour le paysage politique national allemand. Il sera suivi d’un autre en Hesse le 28 octobre, dont on s’attend qu’il confirme les tendances bavaroises. Sentant venir la défaite, les dirigeants de la CSU ont manoeuvré pendant l’été en copiant les thèmes de l’extrême droite. À l’image de Wauquiez, le président des Républicains, qui colle à la roue de Le Pen et de l’extrême droite européenne, louangeant le hongrois Viktor Orbán qui fait se dresser les cheveux sur les têtes de membres du PPE, parti qui regroupe au Parlement européen les droites libérales-conservatrices. En Allemagne, à la copie de la CSU, des électeurs ont préféré l’original, répandant ainsi davantage la puanteur de la peste brune.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|