Vous êtes communiste et pourtant vous utilisez Facebook ?
- Vous êtes bien éditorialiste au Figaro et pourtant vous vous soignez grâce à la Sécu.” Ian Brossat répondant à un journaliste du Figaro

Accueil > Archives > National > Parti Communiste Français :congrès extraordinaire en décembre

Parti Communiste Français :congrès extraordinaire en décembre

jeudi 28 juin 2007 , 2967 : visites , par LDA

Lors du Conseil national du PCF le week-end dernier, Marie-George Buffet s’est réclamée d’un état d’esprit "combatif" et "de grande ouverture".

Elle a formulé "trois exigences pour le débat" :
- 1°) Une exigence de sincérité, "que chacun des grands choix qui existent pour l’avenir soit débattu au grand jour".
- 2°) Une exigence de souveraineté des communistes : "C’est à eux qu’appartient le débat. Le débat de lignes, de sensibilités doit céder le terrain au débat d’idées."
- 3°) une exigence de "respect des décisions démocratiques" qui seront prises ensemble. Le rapport de la secrétaire nationale a fixé les ambitions, le champ des réflexions, les modes de discussion pour le prochain congrès. Ce congrès, qui se tiendra les 8 et 9 décembre, doit permettre d’aller au fond de "toutes les grandes questions". "Revenir sur l’analyse de la période passée", "comprendre l’état de la société, son rapport à la gauche". Poser la question du "communisme". "Dégager du sens à toutes nos propositions." Définir "des lignes force pour une contre offensive idéologique". "Envisager l’avenir de notre organisation ".

État de la société, stratégie politique, visée, projet, organisation, Marie-George Buffet a appelé à tout "revisiter" en ébauchant sur chacune de ces questions des réponses personnelles ouvertes. Ainsi, concernant les choix politiques de la période 2002-2007 et de leur échec, elle met en avant la "surestimation de notre capacité à transformer la dynamique du non en une adhésion populaire à un projet véritablement alternatif ".

Elle souligne que les choix politiques des forces venues du Parti socialiste et de la majorité de la LCR ont rétréci l’arc politique du rassemblement auquel les communistes ont voulu contribuer. Elle reconnaît que sous le débat de la candidature unitaire pointaient pour tous les questions d’une recomposition éventuelle au lendemain de la présidentielle.

"L’espoir de vivre mieux par l’action collective est une idée qui a profondément reculé" note-t-elle en abordant les mutations de la société. Évolution du salariat, éclatement des lieux de travail, chômage et précarité, élévation des qualifications... La dirigeante communiste a tracé des pistes de travail et de réflexion, non seulement pour appréhender la réalité du travail, mais pour rechercher "de nouveaux moteurs d’unité des salariés". Projet, visée communiste, communisme, Parti communiste. La secrétaire nationale a invité à "tout examiner, réexaminer sans tabou ni a priori"

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N927

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|