L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir.” Jean Jaurès

L'Humeur
  • DE MALICETTE
  • 11 octobre 2018
  • Gérard Streiff écrivit il y a quelques années une pièce, “Camarade Duras”, qui raconte l’exclusion de la romancière du Parti Communiste. Ce n’est pas tant l’histoire de l’écrivain dont il s’agit mais de la soviétisation du parti et du culte de la (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Octobre 2018 > N°1516 > L’ACTU DU PCF

L’ACTU DU PCF

congres IVRY NOVEMBRE 2018

jeudi 11 octobre 2018 , 44 : visites

Les 4, 5 et 6 octobre, 49 218 communistes à jour de leurs cotisations et ayant adhéré au PCF il y a plus de trois mois, ont choisi le texte de base commune de discussion pour le 38ème congrès.

30 833 de ces électrices et électeurs inscrits ont voté, soit 62,65% des inscrits. Il y a eu 661 bulletins blancs ou nuls, et 30 172 suffrages exprimés. Cette participation montre la vitalité militante et démocratique du PCF. La proposition de base commune adoptée par le Conseil national, « Le communisme est la question du XXIè siècle », a obtenu 11 461 suffrages, soit 37,99% des exprimés (Aube : 34,61%). Le texte alternatif « Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme » a réuni 3 607 suffrages, soit 11,95% des exprimés (Aube : 11,53%). Le texte alternatif « Pour un manifeste du Parti communiste du XXIè siècle » totalise 12 719 suffrages, soit 42,15% des exprimés (Aube : 49,23%). Le texte alternatif « PCF : Reconstruire le parti de classe, priorité au rassemblement dans les luttes » a, quant à lui, atteint 2 385 suffrages, soit 7,90% des exprimés (Aube : 4,61%).

En application de nos statuts, le texte « Pour un manifeste du Parti communiste du XXIè siècle » devient donc la base commune de discussion dont tous les communistes doivent désormais se saisir pour la travailler, l’enrichir de tous les débats et contributions jusqu’au terme du congrès, avec l’impératif d’une construction collective.

Après la grande consultation des communistes, l’assemblée nationale des animatrices et animateurs de section, les états généraux du progrès social, de la révolution numérique, les rencontres Niemeyer, les assises communistes de l’écologie, la convention pour l’art, la culture et l’éducation populaire, une nouvelle étape dans la tenue de notre congrès extraordinaire est franchie. Il reviendra au Conseil national des 13 et 14 octobre, ainsi qu’aux conseils départementaux, d’analyser et de tirer les enseignements politiques des choix effectués les 4, 5 et 6 octobre par les communistes. La gravité de la situation politique et sociale en France, en Europe et dans le monde met en devoir tous les communistes de réussir le congrès afin que notre peuple dispose d’un Parti communiste français à la hauteur des enjeux cruciaux de ce début de XXIè siècle.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|