“Aujourd’hui, quand vous vivez dans une famille ouvrière, vous avez peur que vos enfants tombent dans la misère. Pourquoi ? Parce que la politique actuelle contribue à accumuler des richesses.” Pierre Laurent

L'Humeur
  • DE GUY CURE
  • 24 août 2018
  • On ne sait pas très bien : 4,25 millions d’euros par an, ce ne serait que le salaire minimum garanti pour le nouveau patron d’Air France. S’y ajouteront quelques primes au montant indéterminé. Est-ce qu’il le vaut bien (pour reprendre la pub de (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 24 août 2018
  • 25%, Atlantia dévisse en bourse ! Le choeur des pleureuses de la smala financière mondiale levait les bras au ciel après l’effondrement du viaduc de (...)

  • Lire la suite

Les Républicains

Après le “ni...ni”, le “oui-oui”

vendredi 24 août 2018 , 222 : visites

En Gironde, des élus Républicains ont fait sauter les digues pour se rapprocher du Rassemblement national et de Debout la France.

En mars dernier, Jean-Jacques Édard, maire de Cavignac, lançait avec des élus de la 11ème circonscription de Gironde, une nouvelle association politique ; “Pour la France-La France unie”, qui vise à réunir toutes les composantes de la droite. À ses côtés, Edwige Diaz, conseillère régionale et candidate du FN dans cette circonscription du Blayais. Avant le mariage, le flirt avait duré près d’un an, après un coup de foudre remontant à la présidentielle, quand Edwige Diaz battait la campagne pour obtenir des parrainages pour Marine Le Pen. Certes, M. Édard a été exclu de LR au printemps. Exclusion imméritée car, affirme-t-il, “Wauquiez, Le Pen et Dupont-Aignan [...] disent la même chose sur les sujets majeurs, comme la sécurité, l’immigration et l’Europe [...] Quand trois partis disent les mêmes choses, il est logique de [...] n’en former plus qu’un.” Dont acte, avec Le Pen et Dupont-Aignan en enfants de choeur. Son “laboratoire” semble faire tache d’huile dans le département, où les 9ème et 10ème circonscriptions s’apprêtent à suivre le même chemin. Edwige Diaz assure, elle, être en contact avec une quinzaine d’autres départements. Jean-Jacques Édard pense que les élections européennes vont rebattre les cartes et se dit certain que la pression de la base fera sauter les digues qui séparent encore la droite et l’extrême droite.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|