“ La survie de l’humanité sur la planète n’est pas soluble dans le capitalisme ” Serge Latouche .

La Bourse

Les évènements (5e partie)

vendredi 7 avril 2006 , 2261 : visites , par Jean Lefevre

J’ai essayé de réunir à partir de différents textes ( [1]) quelques dates importantes qui vont émailler la vie de la Bourse du Travail Il faudrait que ce modeste travail puisse évoquer d’autres souvenirs afin de compléter l’histoire de ce bâtiment qui est avant tout l’histoire du mouvement ouvrier. Il s’agit de montrer la richesse des manifestations nombreuses qui s’y sont déroulées afin que ce passé historique ne soit pas anéanti par la volonté iconoclaste des marchands du temple. La CGT et ses secrétaires départementaux. 1923-1930 Secrétariat de Marcel Cuny, libraire à Sainte-Savine 1930-1950 secrétariat d’Adrien Gennevois 1950-1985 secrétariat de René Jourdheuille. 1986-2001 secrétariat de Marcel Renaud

*********************

- 1836 : Construction du bâtiment qui est affecté à la vente de bonneterie
- 1848 : Révolution de 1848
- 1864 : Droit de grève reconnu
- 1871 : 18 mars au 21 mai : la Commune de Paris
- 1880 : Jules Guesde tient plusieurs réunions ou meetings à Troyes. L’Aube est guesdiste !
- 1887 : Première Bourse du travail de Paris
- 1892 : Fédération des Bourses du travail par Fernand Pelloutier
- 1895 : Romilly-sur-Seine se donne un maire ouvrier, Henri Millet.
- 1900 : Grandes grèves de la bonneterie.
- 1905, 11 février : le bâtiment devient la Bourse du travail.
- 1908 : Comme en 1900, grève massive des bonnetiers (ières), des rebrousseurs et des cafards.
- 1919 : C’est l’année des grèves multiples et victorieuses. Garçons bouchers, coiffeurs, bonnetiers. Longuet, Cachin, Frossard animent des meetings.
- 1919 : 23 avril, la journée de 8 heures chantée par Pedron est adoptée.
- 1919 : 1er mai, malgré l’interdiction, 20 000 ouvriers manifestent à Troyes.
- 1919 : 3 novembre, 15 000 personnes se rassemblent " pour saluer les victimes de la guerre impérialiste ".
- 1920 : 31 janvier rassemblement de plusieurs centaines des Jeunesses Socialistes (SFIO) ( [2]) contre le militarisme. La majorité des socialistes adhérera au P.C.F en fin d’année.
- 1920 : 20 septembre 2000 personnes pour applaudir les citoyens Cachin et Frossard. 1920 : 7 décembre, naissance de la Dépêche de l ‘Aube.
- 1920 : Décembre, création du P.C.F à Tours Dans l’Aube il y a 24 mandats pour le PCF et 12 pour la SFIO.
- 1925 : Meeting contre la guerre du Rif (Maroc)
- 1925-1931 : nombreuses réunions pour appeler à l’arrêt de la répression anticommuniste : une trentaine de dirigeants emprisonnés (Navoizat, Planson, Cuny, Menault etc.)
- 1932 : René Plard député.
- 1934 : 12 février grève générale "pour le pain, la paix, la liberté ".
- 1936 : Le Front Populaire.
- 1939 : 14 mai , dernier Congrès de la CGT avant la guerre.
- 1940-1944 : CGT et PCF sont interdits. La Bourse est utilisée pour les "Fêtes du Maréchal", "Arbres de Noël du Maréchal", rassemblements des partis collabos : RNP, Rassemblement National populaire (Déat-Albertini et Boudin de Troyes), PPF, Parti Populaire Français (Doriot, Voillequin et Gaussot de Troyes), MSR (Deloncle), JNP (Silly) et la sinistre Milice. En 1945, 79 membres de ces partis seront condamnés. Pendant cette même période, le PCF est clandestin. Maurice Romagon devient secrétaire fédéral après le départ de Jean Flavien. Il organise la Résistance dès le 4 septembre 1940. ( [3]) Il est fusillé le 7 mars 1942.
- 1945 : 8 juillet, 1er Congrès de la CGT d’après guerre avec Benoît Frachon
- 1946 : 28 janvier, Grand gala artistique du PCF pour vieux travailleurs sous la présidence du préfet Petitbon.
- 1946 : Élections législatives. Meeting à la Bourse et débat entre Raymond Guyot (PCF) et André Mutter (RPF)
- 1947 : 26 avril, Mort de Lucien Planson ses funérailles de la Bourse le 27.
- 1947 : novembre , scission de la CGT (CGT et FO)
- 1948 : 17 et 18 avril Congrès CGT après la scission.
- 1948 :19 décembre Fête de la solidarité pour mineurs en grève.
- 1949 :15 et 16 janvier Conférence fédérale du PCF avec Maurice Thorez
- 1952 :meetings contre la guerre d’Indochine. 2000 jeunes rassemblés.
- 1953 : Grève chez Lambretta (photo)
- 1968 : Mi-juin occupation permanente de la Bourse.
- 1985 : 15 juin Journées portes ouvertes de la CGT avec R Jourdheuille

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N863

Notes

[1Lucien Desfêtes, René Jourdheuille, Serge Wolikov, Michel Bedin, André Beury.

[2Section française de l’Internationale socialiste créée en 1905. Se divise en 1920 en majoritaire (PCF) et minoritaire (SFIO)

[3Voir à ce sujet " La politique sous l’occupation " d’André Beury.

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|