“Nous ne sommes pas obligés d’accomplir des grandes actions héroïques pour participer au processus du changement. De petits actes multipliés par des millions de personnes peuvent transformer le monde.” Howard Zinn

L'Humeur
  • la pêche au gros
  • 20 juillet 2018,
    par Malicette
  • Je me suis fait piéger par une caméra mobile. En pleine ville. La caméra d’un confrère de France 3. J’étais là à rêver tranquille. Je rêve souvent d’un monde futur. Tranquille donc. Mais la réalité vous bouscule. Surtout celle des caméras. Eh ! monsieur, (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE
  • 20 juillet 2018
  • Quand il le veut, le gouvernement n’a pas besoin de chercher sous le sabot d’un cheval pour trouver un « pognon de dingue ». À plus forte raison (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Juillet 2018 > 1504 du 20/07/2018 > CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE

l’internationale des canons

vendredi 20 juillet 2018 , 63 : visites

Quand il le veut, le gouvernement n’a pas besoin de chercher sous le sabot d’un cheval pour trouver un « pognon de dingue ». À plus forte raison quand Donald le perruqué d’outre-atlantique le veut aussi. Il l’a redit au dernier sommet de l’OTAN : va falloir casser la tirelire et acheter plein d’armes made in USA.

Poutine est au coin du bois et d’ici que ça pète grave, y’a pas des kilomètres, claironne Trump. Il fait d’ailleurs tout pour, suivant la logique, qui a fait ses preuves, selon laquelle une “bonne” guerre remet à l’heure les pendules du capitalisme et des bourses.

La loi de programmation militaire 2019-2025 va donc consacrer 295 milliards d’euros aux armées dans les sept années à venir. Objectif : atteindre à terme 2% du PIB alloués aux dépenses militaires. Pile poil ce que demandait Trump. Hasard ou consentement de Macron après les papouilles dont il est devenu l’objet à chaque rencontre avec Trump ? Jeu de main, jeu de vilain...

De quoi en faire baver des ronds de chapeau au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, qui quémandait une augmentation annuelle d’un milliard pendant dix ans pour assurer l’avenir de la jeunesse et de la recherche. Sans parler du logement social, où l’État va siphonner 800 000 euros puis 1,5 milliard en 2020. Les crédits de l’armement nucléaire vont augmenter de 237 milliards sur six ans. Un missile atomique M51 coûte 150 millions : l’équivalent de 150 scanners “corps entier”. En avril, les USA ont vendu à plusieurs pays d’Europe pour 4,7 milliards de dollars d’armes. Quand l’armement va, tout va.

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|