“Nous n’attendrons ni une semaine, ni trois jours, ni même une heure pour le répéter solennellement : nous ne subirons pas la loi de la spéculation internationale.” Léon Blum (mai 1935)

L'Humeur
  • LES ENFANTS DE ROCARD
  • 22 juin 2018,
    par Malicette
  • L’archéologie entre en force dans le paysage. On nous exhibe les Sénons et leurs affiliés les Tricasses, dont ce puissant prince de Lavau qui vivait au 1er âge du fer. Nous avons aussi la nécropole de Buchères, plus récente, dans laquelle on découvre (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE
  • 22 juin 2018
  • Éric Vuillemin et le féal Jérôme Bonnefoi de Romilly ont les honneurs, sur trois pages, du dernier opus du magazine de la Chambre de commerce et (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Juin 2018 > N° 1500 > LES ENFANTS DE ROCARD

LES ENFANTS DE ROCARD

vendredi 22 juin 2018 , 53 : visites , par Malicette

L’archéologie entre en force dans le paysage. On nous exhibe les Sénons et leurs affiliés les Tricasses, dont ce puissant prince de Lavau qui vivait au 1er âge du fer. Nous avons aussi la nécropole de Buchères, plus récente, dans laquelle on découvre une tombe à deux guerriers enlacés. La mort du chef entraînait la mort de son vassal, comme en Inde la femme ne pouvait survivre à son époux. Le travail réalisé par ces équipes de chercheurs est remarquable. Ils nous apprennent que nos ancêtres sont d’une diversité surprenante : les peuples qui se sont succédés sur notre sol nous sont arrivés, une civilisation chassant l’autre de façon plus ou moins violente, de telle sorte qu’aujourd’hui, un chat (ou un généticien) n’y reconnaîtrait pas ses petits. Mais dire ça à un raciste n’a jamais convaincu la bête qui croit dur comme fer à la pureté primitive et à la race supérieure. L’homo sapiens était divers et l’homo politicus l’est encore aujourd’hui. Mais depuis un an, une nouvelle ère vient de naître, la macronite, ethnie qui remplace la civilisation bipolaire qui avait,depuis 1789, une cathode gauche et une anode droite. Les archéologues ont exhumé Rocard pour leur venir en aide. Pour les macroniens, il n’y a plus ni gauche, ni droite, il n’y a que des techniciens réalistes qui traitent des problèmes.

On n’instaure pas entre les gens la compétition et la concurrence mais «  la liberté de choix ». On n’abandonne pas la lutte contre les pesticides, on vote «  un moratoire ». On ne s’attaque pas à la Sécu, « on améliore la couverture sociale. » On ne sélectionne pas à l’université, on «  donne de nouvelles chances ». Comme disait Leprest : « Tout c’qu’est dégueulasse a un joli nom. »

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|