“Les révolutions ne s’exportent pas, elles surgissent des conditions d’exploitation que les gouvernements [...] exercent contre les peuples.” Che Guevara

L'Humeur
  • les dictateurs de l’aide sociale
  • 25 mai 2018
  • C’est en écoutant la presse qu’on connaît nos ennemis et qu’on se fait une ligne de conduite vis-à-vis de la politique. Je vois qu’on tire à l’obusier lourd sur le Vénézuela et que la mitraille est permanente pour la Russie. La Chine nous a été fortement (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Mai 2018 > N°1496 > les dictateurs de l’aide sociale

DE MALICETTE

les dictateurs de l’aide sociale

vendredi 25 mai 2018 , 42 : visites

C’est en écoutant la presse qu’on connaît nos ennemis et qu’on se fait une ligne de conduite vis-à-vis de la politique.

Je vois qu’on tire à l’obusier lourd sur le Vénézuela et que la mitraille est permanente pour la Russie. La Chine nous a été fortement montrée du doigt, mais depuis qu’elle vient de s’entendre avec Trump pour le commerce, elle a beaucoup remonté dans notre estime.

Enfin, bizarre pédale douce pour l’Italie, cependant entre les mains des fascistes. On frémit qu’elle aille abandonner nos critères européens.

Moi qui ne suis pas très «  politique », j’aime cependant confronter les informations. J’apprends ainsi que Maduro au Vénézuela a été élu avec 67% des voix et une abstention record. Ce qui est très mal vu sur l’échelle éthique des commentateurs. Mais n’a-t-on pas eu, en 2017, les mêmes résultats pour Macron (66% et une abstention record) ? Évidemment, ce rapprochement est de mauvais goût.

Il est dit aussi que Maduro a pu obtenir des voix populaires du fait qu’il a octroyé des aides alimentaires importantes aux pauvres. Il a ainsi «  contrôlé le scrutin ». Vu de cette manière, la solidarité serait une arme des dictateurs.

Macron l’a bien compris ; il vient de déclarer que les prestations sociales pèsent d’un poids croissant sur le budget de la France, et ont un petit côté « assistanat » déplaisant et dangereux et qu

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|