“La Commission économique des Nations Unies [...] découvrit que les pays qui suivaient les programmes recommandés par le FMI avaient des taux de croissance inférieurs à ceux des pays qui se reposaient sur le secteur public pour répondre aux besoins fondamentaux de leur population.” Noam Chomsky

L'Humeur
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE
  • 18 mai 2018
  • Le réalisateur russe, Kirill Serebrennikov, était absent lors de la projection de son dernier film, Leto (L’été), au festival de Cannes. Un film qui, pourtant, a ensorcelé “La Critique” : « Leto est un poème russe d’une puissance cinématographique hors (...)

  • Lire la suite

22 mai

Non à la casse de la fonction et des services publics

vendredi 18 mai 2018 , 0 : visites , par LDA

Le PCF soutient la mobilisation unitaire des agents de la fonction publique pour contrer le programme d’action publique CAP 22 et développer la fonction et les services publics qui sont un enjeu majeur d’une société solidaire du XXIème siècle.

Dans un moment de crise profonde où se développent précarité, insécurité, inégalités... mais aussi à l’heure où les besoins sociaux grandissent, où de nouveaux besoins apparaissent et le défi écologique s’impose, où monte l’exigence de culture de partage, de justice et de solidarité, les services publics sont une réponse incontournable. S’ils ne peuvent aujourd’hui remplir toutes leurs missions, ce n’est pas du fait de leur caractère “public”, mais à cause des attaques successives dont ils ont été l’objet, les privant des moyens nécessaires et dépossédant les agents de la maîtrise des critères de leur gestion.

Un outil d’avenir

Quel est le projet gouvernemental ? Baisser les dépenses publiques de l’État et des collectivités, réduire le périmètre de la fonction publique, privatiser, voire abandonner, certaines missions, arrêter le recrutement statutaire dans certains secteurs et développer le recours au contrat de projet. Son seul objectif est d’accroître l’accumulation capitaliste d’une minorité, à l’opposé de l’intérêt de l’immense majorité de la population et des défis de civilisations à relever au XXIème siècle. Ce projet va à l’encontre de l’histoire de notre pays, du statut garantissant les principes d’égalité, d’indépendance et de responsabilité, élaboré, puis développé, grâce à aux contributions décisives des ministres communistes, Maurice Thorez et Anicet Le Pors. Le statut des fonctionnaires est un outil d’avenir pour répondre aux besoins partout dans le pays, et notamment dans les territoires ruraux et les quartiers populaires.

Permettre la convergence dans la diversité des engagements

Avec les luttes actuelles dans le pays, dans tous les secteurs des services publics, se construit l’espoir d’un monde nouveau, plus solidaire et plus humain, où le “commun” permettrait l’émancipation de toutes et tous. Le PCF veut contribuer à amplifier les luttes actuelles pour défendre le service public et prend de multiples initiatives publiques, en développant l’idée et les slogans : «  mon service public, j’y tiens ! », « ma fonction publique, j’y tiens !  », et en organisant la formation de chaînes humaines pour mettre sous protection citoyenne les services publics et permettre la convergence de toute la population ; usagers, élus, salariés du privé et du public, dans toute la diversité de leurs engagements.

Les propositions du PCF

Agir tout de suite

1 Abandonner le pacte de stabilité et tout dispositif visant l’austérité budgétaire comme CAP 22.

Mettre fin à la baisse des dotations aux collectivités aujourd’hui en difficulté pour leur permettre d’assurer leurs missions de service public.

 3 Adopter immédiatement un moratoire sur la fermeture des structures assurant une mission de service public, et tout particulièrement les hôpitaux. 

Changer de logique 

4 Aller vers la création de pôles publics nationaux et décentralisés dans tous les secteurs où une nouvelle impulsion doit être donnée à l’action publique : pôle national du transport public, pôle public du médicament, service public national du logement, pôle public de l’énergie, service public de l’art, de la culture et de l’éducation populaire…

5 Les services publics existants seront dotés des moyens nécessaires à leur fonctionnement avec, par exemple, un budget de l’Éducation Nationale porté à 7% du PIB.

6 Créer un fond européen pour le développement des services publics, démocratique et financé par la BCE.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|