“Ce que les gens ont aimé dans cette équipe n’est pas tant son jeu que l’idée d’une réussite collective.” Mickaël Correia

L'Humeur
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE
  • 18 mai 2018
  • Le réalisateur russe, Kirill Serebrennikov, était absent lors de la projection de son dernier film, Leto (L’été), au festival de Cannes. Un film qui, pourtant, a ensorcelé “La Critique” : « Leto est un poème russe d’une puissance cinématographique hors (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Mai 2018 > N° 1495 > CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE

les deux mamelles

vendredi 18 mai 2018 , 21 : visites

Le réalisateur russe, Kirill Serebrennikov, était absent lors de la projection de son dernier film, Leto (L’été), au festival de Cannes. Un film qui, pourtant, a ensorcelé “La Critique” : « Leto est un poème russe d’une puissance cinématographique hors du commun. »

Son fauteuil était vide à Cannes parce que Kirill Serebrennikov chatouille un peu trop les moustaches du tsar Poutine 1er. Il a été arrêté en août 2017 et est, depuis, assigné à résidence. Il avait dénoncé l’annexion de la Crimée et défend les droits LGBT. En 2015, un autre réalisateur, Oleg Sentsov, écopait de vingt ans de prison au terme d’un procès comme on a su les mettre en scène en d’autres temps, en URSS et ailleurs. Le monde du cinéma et de la culture s’est mobilisé pour réclamer «  la libération urgente d’Oleg Sentsov  », dont l’état de santé s’est fortement dégradé. Christiane Taubira est la marraine en France ce combat.

Il y a quelques années, un groupe de rock féministe, Pussy Riot, écopait, pour trois de ses musiciennes, de deux ans de camp de travail. Leur musique était jugée «  profanatoire  » par l’église orthodoxe. À dire vrai, elles étaient contre Poutine, alors candidat à un troisième mandat. Il leur avait donc fait boire jusqu’à la lie le calice de vin de messe, tendu fort à propos par l’église. Leur procès était un procès politique, comme ceux de Sentsov et Serebrennikov, quelles que puissent être les accusations “officielles”.

Poutine s’est rassis pour la 4ème fois sur le trône présidentiel, avec le féal Medvedev pour tenir de nouveau les cordons du poêle. Ils aiment la culture en rang d’oignons, le petit doigt sur la couture du pantalon, car le sabre et le goupillon s’entendent comme larrons en foire. Ce sont les deux mamelles de la “démocrature”.

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|