“Les révolutions ne s’exportent pas, elles surgissent des conditions d’exploitation que les gouvernements [...] exercent contre les peuples.” Che Guevara

L'Humeur
  • LE SILENCE EST D’OR
  • 5 mai 2018
  • Après une directive européenne de 2016, l’Assemblée nationale a voté une loi qui interdit la diffusion d’informations ayant une « valeur commerciale » pour les entreprises. Le Sénat a durci le texte en parlant de « valeur économique ».Lafarge et Daech (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE
  • 5 mai 2018,
    par Hélène Dewaere
  • Plus de deux milliards de dollars aux USA, autour de deux cent millions d’euros en France... Les pilosités, auxquelles la guerre cosmétique a été (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Mai 2018 > N°1493 > Environnement - Qualité de vie

Environnement - Qualité de vie

les assises communistes de l’écologie

samedi 5 mai 2018 , 280 : visites

Ce week-end se sont déroulées les “Assises communistes de l’écologie” au siège du PCF, place du Colonel-Fabien à Paris.

« L’avenir de l’humanité se joue, aujourd’hui, en bonne partie, sur la relation qu’entretient l’humain la planète, en interaction, plus ou moins affirmée, à la problématique traditionnellement identifiée de lutte de classes », le capitalisme exploite partout avec la même indécence, selon les mots de Marx, les hommes et la nature et il cherche à masquer ses méfaits en récupérant le concept de développement durable au travers de stratégies économiques et financières, dites «  vertes  » dans le but de garantir ses profits. Le ton des Assises communistes de l’écologie était donné : l’écologie progressiste a un contenu de classe. Une alimentation saine, de qualité et accessible à tous ; droit à la qualité de vie dans les quartiers populaires ; urgence climatique, toujours d’actualité ; une politique nationale d’aménagement du territoire pour préserver les êtres humains et la nature... étaient au menu des sept ateliers organisés pour l’occasion. Ces assises avaient aussi un objectif double : penser et débattre les alternatives écologiques sur le terrain du projet communiste et dans l’action, et créer les conditions de larges rassemblements afin de contribuer à un débouché politique de progrès social et écologique.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|