L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir.” Jean Jaurès

L'Humeur
  • LE SILENCE EST D’OR
  • 5 mai 2018
  • Après une directive européenne de 2016, l’Assemblée nationale a voté une loi qui interdit la diffusion d’informations ayant une « valeur commerciale » pour les entreprises. Le Sénat a durci le texte en parlant de « valeur économique ».Lafarge et Daech (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE
  • 5 mai 2018,
    par Hélène Dewaere
  • Plus de deux milliards de dollars aux USA, autour de deux cent millions d’euros en France... Les pilosités, auxquelles la guerre cosmétique a été (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Mai 2018 > N°1493 > Romilly-sur-Seine - Fermeture d’un bureau de Poste

Romilly-sur-Seine - Fermeture d’un bureau de Poste

lettre ouverte aux parlementaires aubois

samedi 5 mai 2018 , 253 : visites

Christophe Latrasse, secrétaire de l’Union locale CGT de Romilly- Nogent, a adressé une lettre ouverte « aux parlementaires Aubois et à François Baroin, président de l’Association des maires de France »

. “Le projet de fermeture du bureau de poste de la zone commerciale « la Belle-Idée » à Romilly-sur-Seine suscite un profond mécontentement parmi les habitants de notre bassin de vie. En témoignent les 3 300 signatures recueillies sur la pétition que nous avons proposée aux usagers. 1 250 de Romilly et plus de 2 050 des communes environnantes. Unanimement, ces signataires nous ont exprimé leur satisfaction de ce service public qui offre aux usagers une amplitude d’ouverture jusqu’au samedi après-midi. Nous tenons à rappeler que l’ouverture de ce bureau de poste a fait suite à la fermeture de celui de Maizièresla- Grande-Paroisse et a été présentée, à l’époque, pour la justifier et la faire accepter, comme un simple déplacement de quelques centaines de mètres. Ainsi, aujourd’hui, si ce projet était mis en oeuvre, nous assisterions à une réduction du service public postal sur notre secteur.

Pour justifier ce choix, la direction de La Poste invoque de nouvelles règles, décidées on ne sait où ; en dehors de toute réalité de terrain et des besoins des usagers ; règles qui consistent à maintenir un bureau de poste pour 20 000 habitants. Pour ce qui nous concerne, nous contestons cette vision, car nous sommes sur une zone de chalandise de 80 000 habitants qui justifie pleinement le maintien de ce service aux usagers. C’est pourquoi notre Union locale CGT s’est clairement prononcée pour le maintien des trois bureaux de poste existants sur notre territoire ; celui du centre-ville en Boule-d’Or, de la Concorde destiné davantage aux professionnels et celui de la zone commerciale « la Belle-Idée  »

. Alors qu’aujourd’hui, les habitants des communes rurales se trouvent privés de services publics de proximité suite aux privatisations et réductions de crédits de l’État, l’existence du bureau de poste de la zone commerciale leur offre toutes les qualités et commodités, comme ils nous l’ont très souvent exprimé. Leur exigence de le voir maintenir doit donc être entendue par les élus que vous êtes. Ils seront sans aucun doute très sensibles aux démarches que vous voudrez bien entreprendre pour qu’il en soit ainsi. Ce courrier n’a pas d’autre ambition que de relayer cette demande légitime.”

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|