“Dans une société fondée sur le pouvoir de l’argent, tandis que quelques poignées de riches ne savent être que des parasites, il ne peut y avoir de liberté, réelle et véritable.”      Lénine

L'Humeur
  • L’AUTRE CHANOINE DU LATRAN
  • 22 avril 2018
  • Il y a 500 ans, à Chaource, le prêtre qui disait la messe (dos au public), portait une belle chasuble brodée aux armes du seigneur. Ainsi, le fidèle adorait d’un regard le crucifix du maitre autel, le prêtre et le seigneur. Époque bénie de ces guerres (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Avril 2018 > N°1491 > LE PCF PROPOSE

LE PCF PROPOSE

vendredi 20 avril 2018 , 202 : visites

1-Un plan de développement du fret ferré de grande ampleur s’inscrivant dans une démarche de transition écologique et solidaire de notre économie.

2-Une démocratie des transports avec, par exemple, l’association des usagers et salariés à la gestion de la SNCF, et la systématisation des comités de lignes ouverts aux usagers, élu.e.s et salarié.e.s pour contribuer à éclairer la décision publique.

3-La renationalisation des autoroutes et la création d’un livret d’épargne transport pour que l’épargne populaire soit fléchée vers le financement des infrastructures de transport.

4-La création d’un versement transport additionnel au profit des régions (800 millions d’euros par an) demandé de très longue date par les Régions.

5-L’extension au niveau de la France entière et l’augmentation des taux en Ile-de-France de la taxe locale sur les grands espaces de bureaux (2 milliards d’euros de recettes annuelles), avec un effet important de redistribution de l’Ile-de-France vers la province.

6-L’extension de la taxe sur les parkings des hypermarchés existant en Ile-de-France (2 milliards d’euros de recettes annuelles), avec un impact important sur l’aménagement du territoire, pour favoriser les commerces de centre-ville et les petits et moyens supermarchés, moins générateurs de déplacements automobiles.

7-La création d’une éco-taxe poids lourd régionale qui rapporterait 1 milliard d’euros par an de recettes. Il est tout à fait possible de dégager 3 milliards d’euros par an pour assurer la prérennité et le développement du réseau ferré sur l’ensemble du territoire.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|