“Un gouvernement injuste familiarise les esprits des sujets avec l’injustice et fait que peu à peu ils s’accoutument à la voir sans horreur.” Paul-Henri Thiry, baron d’Holbach

L'Humeur
  • DE GUY CURE
  • 7 avril 2018
  • Dès la couverture de son dernier livre : Le banc du temps qui passe, Hubert Reeves rayonne d’émerveillement et d’amour de la vie. Il part du constat que sur la période historique « l’humanité va en s’améliorant […] et devient de moins en moins violente » (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE
  • 6 avril 2018
  • Le 31 mars, c’était la fin de la “trêve” hivernale. Qui dit trêve, dit forcément guerre. La guerre a donc repris contre toutes celles et ceux qui ne (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Avril 2018 > N°1489 > “Bompard au placard !”

“Bompard au placard !”

Carrefour

vendredi 6 avril 2018 , 184 : visites

400 millions par an d’aides de l’État et des milliers de suppressions d’emplois annoncées. Les salarié.e.s de Carrefour vent debout contre le plan Bompard.

Mouvement de grève historique, selon les médias, le 31 mars chez Carrefour. Près de la moitié des 60 000 salariés de l’entreprise de grande distribution a suivi l’appel à la grève de l’intersyndicale. Entre 50% et 70% de grévistes dans les différents magasins du département de l’Aube (notre photo : Romilly-sur-Seine). Si la prime de participation 2017 (57 euros) a mis le feu aux poudres, l’annonce de la direction de la porter à 407 euros, n’a pas éteint l’incendie déclenché par le plan Bompard de restructuration de l’enseigne avec, à la clé, des milliers de suppressions d’emplois : cinq mille d’ici 2019, selon les estimations des syndicats.

Carrefour bénéficie chaque année de 400 millions d’aides de l’État, en CICE et exonérations de cotisations. Il a réalisé l’an passé un milliard d’euros de bénéfices et son taux de marge est de 23,5 %, en progression depuis cinq ans. 40 à 50% des bénéfices sont reversés aux actionnaires. Bompard, le Pdg pingre et casseur d’emplois, est payé 14 millions d’euros par mois ; « plus que ce que la plupart d’entre nous gagnera pendant toute sa carrière », a déclaré une syndicaliste en colère. «  On s’est dit qu’on allait arrêter de payer pour les actionnaires, c’est un ras-le-bol général », commentait un autre salarié. Il faut dire qu’en haut de la pyramide, c’est une pluie d’or. À la barre de 2007 à 2012, Lars Olofsson percevait 9,2 millions par an... et 100 000 euros d’aide au loyer ! Ce patron suédois est parti avec une retraite chapeau et 4 millions d’euros de parachute. Son successeur, Georges Plassat, a reçu en 2016 la plus grosse rémunération du CAC40, avec 9,73 millions d’euros. Il a quitté la direction avec 140 000 actions gratuites et 453 083 annuels de retraite chapeau. Côté créations d’emplois avec les aides publiques, on était au zéro pointé, on va vers un solde inadmissiblement négatif.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|