“Dans une société fondée sur le pouvoir de l’argent, tandis que quelques poignées de riches ne savent être que des parasites, il ne peut y avoir de liberté, réelle et véritable.”      Lénine

L'Humeur
  • DE GUY CURE
  • 22 mars 2018
  • Le 24 mars 1980, Mgr Romero, l’archevêque de San Salvador, était assassiné alors qu’il célébrait la messe. Il dénonçait l’injustice sociale, les assassinats et la torture encouragés par le gouvernement états-unien. C’en était trop pour la junte militaire (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE
  • 22 mars 2018
  • Blackstone : en anglais, pierre noire. Stephen Schwarzman est le co-fondateur du fonds de pension Blackstone. Celui-là même qui contrôle Vitalia (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Mars 2018 > N° 1487 > DE GUY CURE

DE GUY CURE

EXEMPLES

jeudi 22 mars 2018 , 51 : visites

Le 24 mars 1980, Mgr Romero, l’archevêque de San Salvador, était assassiné alors qu’il célébrait la messe. Il dénonçait l’injustice sociale, les assassinats et la torture encouragés par le gouvernement états-unien. C’en était trop pour la junte militaire au pouvoir. En reconnaissant à Mgr Romero le statut de martyr, en préparant sa canonisation, le pape François conclut de belle manière sa cinquième année de pontificat.

Plus qu’un symbole, c’est un exemple à suivre que le pape propose. Un exemple pour tous les hommes, pour lui-même aussi peut-être. « Ce que vous ferez au plus petit des miens, c’est à moi que vous le ferez. » Des chrétiens s’étonnent que le chef de l’Église mette sa foi en pratique. On n’efface pas d’un coup d’éponge des siècles de collusion avec les puissants. On s’était habitué à la pensée que Jésus avait été crucifié à Rome. Les derniers papes rassuraient ceux qui avaient déjà refermé la parenthèse de Vatican II.

Et voilà que de plus en plus de voix dans l’Église dénoncent le massacre de la Création et l’asservissement des hommes par la finance. Mgr Romero et le pape François rappellent que «  Nul ne peut servir deux maîtres ; vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent.  » Ceux qui servent l’argent et se servent de Dieu trouvent à l’hostie un gout amer.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|