“La presse [...] ? Sa fonction est de servir l’état de choses en modelant l’opinion publique, et elle s’en acquitte à merveille.” Jack London

L'Humeur
  • sondages
  • 5 février 2018
  • On nous annonce, (Ah ! les sondages !) que les syndicats, les partis et les journalistes sont les plus mal vus de l’opinion publique. Ils sont en queue de peloton. Les journaux de droite (pourtant visés par ce rapport, ou alors ils ne se pensent (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > FEVRIER > N° 1480 > NOS LECTEURS TÉMOIGNENT

NOS LECTEURS TÉMOIGNENT

dimanche 4 février 2018 , 207 : visites , par patriciabizzari

Notre article du 19 janvier 2018 sur les pratiques des cliniques privées du groupe Elsan dans l’Aube, n’est pas resté sans écho. Un collectif citoyen a été créé. Des témoignages nous parviennent. N’hésitez pas à nous faire part de vos “mauvaises experiences À cause d’un “pouce à ressauts droit”, amusante appellation pour une réelle douleur, mon médecin me dirige sur un chirurgien spécialiste de la main à la polyclinique de St André Le rendez-vous est pris, je consulte le praticien qui fixe le jour de l’intervention. Un autre rendez-vous est nécessaire auprès d’un anesthésiste, auprès duquel je me rends plusieurs jours plus tard. Puis, l’on m’invite à me rendre au bureau des pré-admissions où j’apprends avec stupeur que mon entrée à la clinique se fera à mon arrivée le matin de l’intervention contre un chèque de 30 euros. Lorsque je m’élève contre cette façon de procéder et que je demande ce qu’il va se passer si je refuse de payer, la personne qui est devant moi, pourtant compatissante, me dit qu’elle sera obligée d’appeler quelqu’un de la direction qui m’enverra certainement me faire opérer ailleurs ! Elle me dit aussi que, dans cette somme, est comprise une petite trousse de toilette “de confort”…

Finalement, on me prévient de cela en bout de course, après plusieurs semaines de prises de rendez-vous, de consultations et démarches diverses  ! Mais comment puis-je refuser l’opération qui va soulager ma douleur, alors que tous les préparatifs à l’intervention ont été effectués ? Il y a des mots pour nommer cette façon de faire ! C’est ainsi que je me suis retrouvée le 18 janvier dernier au milieu d’une importante file d’attente de patients qui entraient en chirurgie ambulatoire à la polyclinique de Saint-André, chacun établissant un chèque de 30 euros remis à l’hôtesse d’accueil (même pas à la comptabilité !) qui, en échange, remettait au patient un dossier léger et le dirigeait vers le 3ème étage… Cerise sur le gâteau : j’allais sortir de la clinique quand m’est revenue en mémoire l’histoire de la trousse de toilette. « On ne vous l’a pas donnée  ? », me dit l’employée à qui je me suis adressée. Combien de personnes parmi celles qui sont entrées à la clinique ce matin-là sont reparties sans ce magnifique cadeau marqué “ELSAN” dessus ? Pompe à fric serait plus juste ! Quelle misère ! Mais pas pour Elsanlinique de Saint-André.périences” à ce sujet.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|