“Même si nous sommes les témoins d’impacts climatiques dévastateurs provoquant le chaos à travers le monde, nous ne faisons toujours pas assez, nous n’allons pas assez vite.” Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

L'Humeur
  • plus tard
  • 29 janvier 2018
  • Quand l’Est-Éclair et l’Humanité évoquent le même sujet en termes similaires, c’est suffisamment rare pour être remarqué. « Question de confiance » selon l’un, « recul du climat de confiance » selon l’autre, la baisse de la natalité est dénoncée comme une (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Janvier 2018 > N° 1479 > L’Égalité, Camarade

PAS PIGÉ...

L’Égalité, Camarade

lundi 29 janvier 2018 , 257 : visites

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, s’attaque aux inégalités salariales entre hommes et femmes à poste égal. Et de prendre pour exemple « inacceptable » celui d’une « jeune diplômée de HEC  » engagée avec «  un salaire inférieur à celui d’un garçon ». En effet, c’est inacceptable. Mais une fois que ce type d’inégalité salariale sera supprimé chez les diplômés d’écoles supérieures, il faudra lui rappeler que l’immense majorité des femmes ne voit jamais la couleur du « poste égal ». Citons les caissières, les aides à la personne, les femmes de ménage (même sous le vocable masculinisé d’“agent de propreté”) les secrétaires et employées administratives, les salariées des services sociaux... Ces femmes ne bénéficieront pas des réformes annoncées : leur salaire n’est pas inégal à celui des hommes, puisqu’elles sont presque exclusivement entre femmes à ces postes sous-payés ! Bas salaires et temps partiel imposé demeurent leur lot. Dans ces branches professionnelles, avez-vous remarqué que les équipes sont féminines tandis que le chef de service est un homme ? Alors, Madame Pénicaud, l’égalité-salariale-à-poste-égal, c’est bien, mais ce que ça met de côté, c’est l’Égalité tout court. Égalité. Mot dangereux utilisé seul, qui nécessitera bien plus qu’une réforme : une révolution. Et ça, c’est notre projet.

ZAZIE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|