“Dans une société fondée sur le pouvoir de l’argent, tandis que quelques poignées de riches ne savent être que des parasites, il ne peut y avoir de liberté, réelle et véritable.”      Lénine

L'Humeur
  • TENTATIONS
  • 17 décembre 2017,
    par Guy Cure
  • La version française du Notre Père s’est mise au diapason des autres langues en ne faisant pas supporter à Dieu ce qui ne relève que de la faiblesse ou du cynisme humains. Mais de quelle tentation les chrétiens doivent-ils se garder ? « Les péchés les (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Ce qui nous chatouille & nous gratouille
  • 17 décembre 2017
  • Les « fake news » sont de fausses nouvelles. En voici une, glanée sur le Ouaibe, après les déclarations de Trump sur Jérusalem que le PCF a condamnées (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2017 > Décembre > N1473 > Pacifisme

Pacifisme

un nobel de la paix contre la bombe atomique

dimanche 17 décembre 2017 , 342 : visites

 PAR LDA                                           La coalition d’ONG (Ican) qui a élaboré le traité d’interdiction de l’arme nucléaire, signé en juillet dernier par 122 pays, vient de recevoir le prix Nobel de la Paix. La cérémonie a été boycottée par les puissances nucléaires, dont la France. C’est une rescapée d’Hiroshima, Setsuko Thurlow, qui est venue recevoir le Prix Nobel. Un symbole qui n’en cachait pas un autre, car pour la première fois de l’histoire, c’est à l’encontre d’une industrie plébiscitée par l’ensemble des grandes puissances de la planète que le prix Nobel de la Paix a été attribué. L’Ican regroupe 468 organisations partenaires dans 101 pays et a porté le traité d’interdiction des armes nucléaires signé en juillet dernier. En France, le mouvement est porté par de nombreux militants, mais aussi par des forces politiques, dont le Parti communiste Français, ou syndicales comme la CGT.                             Sur fond de menaces entre Trump et la Corée du Nord, la responsable de l’Ican, Béatrice Fihn, n’a pas manqué l’occasion de faire passer un message : « La manière rationnelle de procéder est de cesser de vivre dans des conditions où notre destruction mutuelle ne tient qu’à u coup de sang. [...] J’exhorterai ces deux leaders à cesser de menacer d’employer des armes de destruction massives pour massacrer des centaines de milliers de civils [et à] oeuvrer pour l’élimination des armes nucléaires. » Ce qui démontre combien l’esprit de l’Appel de Stockholm, lancé dans les années 1950 par Frédéric Joliot-Curie et les communistes, reste d’actualité.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|