“Ne pas traiter le pauvre dans l’homme, mais l’homme dans le pauvre.” Jack Ralite

L'Humeur
  • Harcèlement
  • 25 octobre 2017,
    par Malicette
  • L’Humanité vient d’éditer une brochure sur la Révolution d’octobre qui interroge pas moins de 40 historiens d’opinions diverses. Un de ces articles m’a rappelé comment, après la prise du pouvoir par les soviets, toutes les démocraties occidentales (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Violences textuelles
  • 25 octobre 2017,
    par Malicette
  • Dans l’Est-Éclair du 24 octobre, une interview de Jean Marie Cavada qui vient donner une leçon macroniste dans les écoles. (collège Saint-Pierre et (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Octobre > N1466 > Violences textuelles

Violences textuelles

mercredi 25 octobre 2017 , 23 : visites , par Malicette

Dans l’Est-Éclair du 24 octobre, une interview de Jean Marie Cavada qui vient donner une leçon macroniste dans les écoles. (collège Saint-Pierre et ESC).
Député européen, Cavada en profite pour dire que nos libertés sont menacées par les extrémismes. Air connu et qui lui permet de mélanger nazisme et communisme. Il en met un petit coup aussi sur « l’organisation syndicale » qui devrait « tuer la lutte des classes qui est une sorte de vétusté agressive qui traîne dans les entreprises. » On verra si Macron ira jusque-là. Cavada le souhaite en tout cas. Tuer le syndicalisme, le remplacer par le paternalisme, a toujours été le souhait de tous les réactionnaires.
Est-il besoin de rappeler que la lutte des classes n’est pas une invention syndicale ou politique qui se décrète selon l’humeur. C’est une réalité historique née de la division entre ceux qui possèdent l’outil de travail (l’usine) et ceux qui doivent vendre leur force de travail à celui qui embauche.
Cavada, est un adorateur du veau d’or, à qui on donne permission de violenter les consciences par un discours aussi vieux que la division entre classes antagonistes.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|