« Le néolibéralisme est mort mais ils ne le savent pas. » Roland Gori

Accueil > Archives > National > Election > Sarkozy : de la “ valeur travail ” à la “ valeur argent ”

Sarkozy : de la “ valeur travail ” à la “ valeur argent ”

vendredi 11 mai 2007 , 2753 : visites

A peine élu, Nicolas Sarkozy s’offre des vacances de milliardaires à Malte. Il affiche son programme : réhabiliter la valeur argent.

Nicolas Sarkozy oublie à Malte la société du travail, qu’il a pourtant juré de “réhabiliter”. Et s’inscrit en président de la société des loisirs. “On n’a jamais vu, à ce point, quelqu’un qui affiche de façon très provocatrice le goût de l’argent et se proximité avec les milieux d’affaires, à peine élu”.

L’eurodéputé socialiste Vincent Peillon, qui critique le fait qu’un président de la République fraîchement élu se pavane sur un yacht de 60 mètres en Méditerranée, se trompe : en Europe, on connaît Silvio Berlusconi, sur qui Nicolas Sarkozy semble prendre exemple. Comme le millionnaire italien, il n’hésite pas à afficher qu’il aime l’argent. Le président de l’UMP a l’habitue de déclarer que “si un homme politique est efficace, je ne vois pas pourquoi il devrait vivre en plus modestement”.

Chaîne et montre en or, vêtements de marque, Nicolas Sarkozy mène un train de vie à la hauteur de ses moyens : pour 2004, il a déclaré 124 960 euros de revenus, issus de ses rémunérations de ministre, président de Conseil général des Hauts-de-Seine, maire de Neuilly, des parts de son cabinet d’avocats et des droits de ses livres. Son goût du luxe suscite des interrogations, sinon des inquiétudes sur l’image qu’il renvoie aux Français. Pour le premier secrétaire du Parti socialiste, François Hollande, “le style de ces vacances”, qui “s’apparentent aux yeux du plus grand nombre à des vacances de milliardaire”, pose problème. Le président élu l’assume. “Je n’ai pas l’intention de me cacher, je n’ai pas l’intention de mentir, je n’ai pas l’intention de m’excuser” a-t-il déclaré hier sur Europe 1. Des vacances sur un yacht, Nicolas Sarkozy en a déjà passé, au cours de l’été 2005, au large de la Sardaigne sur le bateau de son ami Martin Bouygues. La générosité de ses amis n’a pas de bornes : séjour dans le sud de la France chez l’acteur Jean Reno ou chez le grand patron Bernard Arnault, en Italie chez le millionnaire François Pinault...

Si on ajoute à ces vacances de rêve le confort que lui a procuré durant vingt ans la vie “au service de l’Etat”, voitures avec chauffeur et avions privés compris ; c’est à croire que Nicolas Sarkozy n’est entré en politique que pour les avantages en nature ; Ses premiers actes après l’élection (nuit dans un palace à 8 500 euros la suite, avion privé, yacht) marquent bien un choix : celui de la starisation de la vie politique. Devra-t-on attendre de lire Voici pour être informé de la vie du président ou pire, de ses décisions.

La proximité avec le monde des affaires n’a jamais gêné Nicolas Sarkozy. Dans son fief des Hauts-de-Seine, département le plus riche de France, le contraire aurait été difficile. Son amitié avec Bolloré “Cela fait vingt ans qu’il m’invite et vingt ans que je refuse”, se justifiait le nouveau président, hier. Le moment est peut-être mal choisi pour accepter l’invitation qui, selon le nouveau président, “n’a jamais travaillé avec l’Etat”. Sans doute voici venu le temps de renvoyer l’ascenseur, en “réhabilitant” la société de l’argent

P.-S.

Le chiffre 17 c’est, le coût en années de SMIC de l’escapade de trois jours que Nicolas Sarkozy et sa famille se sont accordée sur le yacht de Vincent Bolloré, entre Malte et la Sicile. La location se chiffre entre 173 693 et 193 431 euros par semaine.

Merci Monsieur Sarkozy La mise en place du bouclier fiscal à 50% va permettre de distribuer 350 millions d’euros aux 16 000 contribuables les plus fortunés du pays.

La Dépêche de l’Aube N920

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|