“Nous vivons une période où se cherchent les voies de nouvelles révolutions des rapports sociaux.” Pierre Laurent

L'Humeur
  • La langue du maître
  • 7 septembre 2017,
    par Malicette
  • On nous serine des vérités : Macron répare la France / Le code du travail avait besoin d’un toilettage / Les vieux partis sont ad patres / La seule opposition, c’est Mélenchon. Des vérités, que dis-je, des évidences. Ça me fait penser à cette histoire (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Deux bargeots
  • 7 septembre 2017
  • Soyons clair : Kim Jong-Un est un salopard. Alors que sur 25 millions de nord-coréens, 41,6% sont en “sous-alimentation”, il a planqué plusieurs (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Septembre > N1459 > La langue du maître

La langue du maître

jeudi 7 septembre 2017 , 31 : visites , par Malicette

On nous serine des vérités : Macron répare la France / Le code du travail avait besoin d’un toilettage / Les vieux partis sont ad patres / La seule opposition, c’est Mélenchon. Des vérités, que dis-je, des évidences. Ça me fait penser à cette histoire du type qui jetait de la poudre tiptip par la fenêtre du train entre Troyes et Paris pour chasser les tigres qui infestaient la région. Mais il n’y a pas de tigres ici monsieur lui disait-on ! - Pardi, répondaitil, puisque je jette de la poudre tiptip ! Les évidences chez les fous valent celles que les médias veulent nous imposer. Sur les ondes est répandue la poudre tiptip qui change le rêve en réalité et vous considère comme des idiots.
Et autour de cette fabrique de l’opinion qui ira jusqu’à réinventer les ennemis du peuple et les guerres justes avec croisades internationales, comme dit Chomsky, on entend la voix sucrée de l’Amérique sous forme de chansons, de slogans commerciaux englobish, comme dit Borer. On ne chante plus qu’en anglais, on ne commerce plus qu’en américain.
Pourtant, on vante l’Europe, sorte de digue face au capitalisme sauvage de l’ouest et à la sauvagerie russe. Mais on n’entend jamais de chansons espagnole, italienne ou allemande. Leur langue est bannie des ondes car les animateurs et journalistes sortent d’officines où on a communiqué en anglais et utilisé uniquement les trois agences de presse sous influence américaine. Voilà l’univers qui nous guette, un pays où les élites ne sauront plus que parler anglais pour entuber le peuple qui n’aura appris que les quelques mots nécessaires à l’utilisation d’un ordinateur made in USA.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|