Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

Accueil > Archives > National > Election > Communiqué de la fédération de l’Aube du PCF

Communiqué de la fédération de l’Aube du PCF

vendredi 27 avril 2007 , 2489 : visites , par JPC

Comme nous pouvions le craindre, un très grand nombre d’électrices et d’électeurs de gauche sont restés marqués par le traumatisme du 21 avril 2002 et l’absence d’un candidat de gauche au second tour de l’élection présidentielle. La volonté d’un " Plus jamais ça " - que nous partageons - a tout submergé aux yeux de beaucoup, et notamment des électeurs les plus sincèrement à gauche.

L’incertitude supposée de la présence de Ségolène Royal au second tour a été méthodiquement organisée et les grands médias se sont complus à alimenter ce chantage - pourtant jamais, à aucun moment, validé par quelque enquête d’opinion que ce soit - en faisant durer le suspens sur la présence de Bayrou, voire en décelant une montée secrète de Le Pen. Une seconde dimension de ce " vote utile " a tenu à la perception, par des millions d’électrices et d’électeurs, du danger que représenterait la victoire de Sarkozy. Le " Tout sauf Sarkozy ", donc le : " Qui est en mesure de le battre au second tour ? ", a considérablement renforcé ce processus. Dans cette logique, un vote pour un candidat qui ne se qualifie pas est un vote perdu, un vote pour rien, et cela a joué avec une force sans précédent lors de cette élection. Dans ce contexte le score de MG Buffet ne traduit absolument pas l’audience réelle du Parti communiste dans notre pays. Il ne s’agit aucunement d’un quelconque vote sanction, bien au contraire. De l’avis de milliers de gens dans le pays, syndicaliste, militants associatifs etc..MG Buffet portait le programme dont la gauche à besoin pour réussir. Le problème est tout autre. Mis à part le PS, toutes les organisations de gauche sont en recul. Le total gauche extrême gauche est avec 36,44% à son plus faible niveau depuis 1969. Au plan national le cumul des voix des candidats d’extrême gauche est en recul de 870 000 voix. Le maintien en pourcentage du score de O. Besancenot se fait en grande partie par l’assèchement des voix qui s’étaient portées sur A. Laguiller en 2002. Les verts passent de 5.25% à 1.57%. Le PCF perd 253 000 voix. D’ici au 6 mai, il faut maintenant tout faire pour que Sarkozy ne prenne pas les clés de la république.

Dans l’Aube, comme dans toute la France les militants communistes ont mené à l’image de leur candidate une campagne remarquable de combativité. Dans un département comme le notre ou la casse industrielle, le chômage, les bas salaires sèment plus qu’ailleurs encore le désarroi, le score élevé de l’UMP et du front national montre si besoin est que c’est bien sur le terreau de la misère sociale de la résignation et de la désespérance que prospèrent le populisme, les idées de repli de haine et de division.

Il faut maintenant tout faire pour battre Sarkosy. Les communistes, les électeurs communistes sont les plus farouches opposants à Sarkozy et à son projet de société liberticide. Nous allons pour cela mener campagne avec tracts et affiches, participer à toutes les initiatives permettant de démontrer tout le danger que représente le petit Bush français.

Renforcer le poids du PCF

Pour cela la gauche doit se relever et porter haut ses idéaux de progrès et de justice sociale. Les électeurs de Ségolène Royal et des autres candidats de gauche qui forment le cœur de la victoire possible de la gauche, n’ont pas voté pour porter au pouvoir la coalition et le programme ultralibéral dont F. Bayrou voulait être le pivot.

Les élections législatives qui suivront vont être l’occasion, en renforçant le poids du Parti communiste français, de montrer le chemin que la gauche doit emprunter pour être à la hauteur des attentes de notre peuple, fidèle à ses valeurs pour changer la vie au quotidien

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N918

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|