“Que ce monde soit absurde, c’est l’affaire des philosophes et des humanistes.Mais qu’il soit injuste, c’est notre affaire à tous.” Gilbert Cesbron

L'Humeur
  • Union nécessaire
  • 1er juin 2017,
    par Malicette
  • Encore des élections. La militante que je suis fourbit ses armes. Du temps de la résistance, c’était facile, on connaissait la bête immonde à abattre. De nos jours, on a des amis ennemis. Faut savoir démêler les fils. Pour le FN, c’est plus simple. (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Le père noël et la mère fouettard
  • 1er juin 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Titillé dans ses pénates par les marcheurs de Macron, le candidat baroiniste de la 3ème circonscription, Gérard Menuel, promet de mettre du beurre (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Juin > N1445 > La Gauche combative et fidèle a ses valeurs

La Gauche combative et fidèle a ses valeurs

jeudi 1er juin 2017 , 235 : visites , par pmathieu

PAR PIERRE MATHIEU VICE-PRÉSIDENT DU CONSEIL RÉGIONAL (2004-2015)


Les choses vont vite ! Sitôt élu, Emmanuel Macron a nommé un premier ministre de droite. Ensemble, ils viennent de concocter un gouvernement qui penche dangereusement à… droite. Les postes clefs, économie, travail… sont aux mains de celle-ci ! Le président du MEDEF se frotte les mains : « ce gouvernement est une bonne nouvelle ». Dans ce contexte et alors que se prépare déjà l’achèvement de la casse du Code du travail, la suppression de dizaines de milliers de postes de fonctionnaires, une remise en cause des retraites… l’élection législative du 11 juin revêt un enjeu capital.
Le FN et les partis de droite (En Marche et Les Républicains) rêvent tous de faire siéger un maximum d’élus à l’Assemblée Nationale pour un gouvernement de combat aux ordres du patronat. Il est essentiel, dans ces conditions, que le monde du travail puisse continuer de disposer de député-e-s qui combattent les mauvais coups, qui fassent entendre la voix des salariés et de tous ceux qui luttent et s’attèlent à la reconstruction d’une gauche de combat.
Des élu-e-s bien en prise avec les réalités du travail et de la vie de tous les jours, tout simplement parce qu’ils les vivent.
Dans l’Aube, qui mieux que Marie-Gatard-Lafond, étudiante, Gisèle Malaval, ex-professeure de lettres, ou Arnaud Pacot, salarié d’Enedis (EDF) et responsable syndical, peut porter le véritable renouvellement dont l’Assemblée Nationale a besoin pour une politique qui réponde aux attentes du plus grand nombre ? Dès lors, pour ceux qui souhaitent faire gagner une réelle politique de changement, il s’agit au premier tour de ne pas se disperser et de leur donner la force d’être présent-e-s au second tour.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|