“Il [faut] produire de l’information pour montrer ce qui n’est pas montré, le mensonge le plus classique étant le mensonge par omission.” François Ruffin

L'Humeur
  • DES RIDES ET DES RIRES
  • 26 mai 2017,
    par Guy Cure
  • J’avoue que j’ai souri en voyant Brigitte Macron auprès de son jeune époux. Mais la différence d’âge ne justifie nullement ces moqueries de potaches qui ont largement dépassé la limite de l’abject. Des caricaturistes et des chansonniers ont fait preuve (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Culs et chemises
  • 26 mai 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Quand on vous disait que les (mauvais) chif fres du chômage étaient bricolés... La nouvelle ministre du Travail, Muriel Pénicaud, en époussetant les (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Mai > N1444 > Une campagne intense et conquérante

Élections législatives - Conférence de presse de Pierre Laurent

Une campagne intense et conquérante

vendredi 26 mai 2017 , 286 : visites , par LDA

Le dépôt des candidatures aux élections législatives est clos. 524 candidatures seront donc présentées ou soutenues par le PCF-Front de gauche en métropole, comprenant 452 candidatures à parité présentées par notre formation et 72 soutiens. Extraits :

“[...] Comme vous le savez, et malgré nos appels à l’unité de candidatures dans le maximum de circonscriptions, la direction nationale de France insoumise nous a opposé un refus de principe. Et cela, malgré le désir partagé dans de nombreuses circonscriptions par des membres des groupes d’appui locaux de FI et par les communistes d’aller ensemble à la bataille. Je le regrette profondément. C’est une faute au regard de l’objectif immédiat qui est le nôtre de constituer à l’Assemblée nationale la plus grande force possible face aux candidats du libéralisme, mais aussi au regard de l’avenir d’une gauche nouvelle qu’il convient désormais de réinventer en continuant à rassembler toutes les forces disponibles dans le respect de leur diversité. Nous continuerons de travailler sans relâche à la convergence d’action et de projet de ces forces.

Pourquoi la main tendue des communistes n’a-t-elle pas été saisie ?
Aujourd’hui, l’heure n’est pas à la polémique, mais à la mise en campagne de tous nos candidats. Les électrices et les électeurs qui nous questionnent ont un juste droit à la vérité car elle comptera pour l’avenir. Ce qui s’est passé à Marseille ces jours-ci est éloquent. Je veux saluer le geste politique de responsabilité qui a été celui des communistes des Bouchesdu- Rhône après l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Et je renouvelle leur appel : pourquoi la main tendue des communistes, qui visait à créer les conditions d’une large victoire dans toute la ville, le département et au-delà, n’a-t-elle pas été saisie ? Cela reste pour nous incompréhensible. [...]
Malgré l’absence d’accord national, il n’y aura pas de concurrence avec FI dans 29 circonscriptions. Des communistes en mesure de l’emporter ne se verront pas opposer de candidatures FI dans 11 circonscriptions. Nous en en félicitons et je veux saluer les militants locaux de la FI qui ont permis ces choix. Pour notre part, nous soutenons des candidatures FI dans 18 circonscriptions, dont celle où se présente Jean-Luc Mélenchon. En revanche, je veux dire que nous regrettons très profondément le maintien de candidatures FI dans près d’une vingtaine de circonscriptions où se joue l’élection possible d’un ou d’une député(e) communiste, sans que FI n’ait n revanche une chance de l’emporter. [...]”


LE PCF DÉNONCE UN “DÉNI DÉMOCRATIQUE”
« Je veux alerter contre le déni démocratique qui se met en place et qui vise à priver d’accès à une série de médias nos candidat-e-s en reproduisant les temps de parole présidentiels  », a dénoncé lundi dernier Pierre Laurent, après avoir écrit au CSA. En effet, les règles du temps de parole reposent, pour les législatives, sur la « capacité à manifester concrètement son implication dans la campagne  », mais prend aussi en compte « les résultats aux plus récentes élections ». Pierre Laurent s’insurge donc que le Parti communiste, « qui est l’une des cinq formations à compter un groupe dans les deux chambres du Parlement », s’apprête à être quasiment interdit d’antenne.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|