“Ce n’est pas une miette de pain, c’est la moisson du monde entier qu’il faut à la race humaine, sans exploiteur et sans exploité.” Louise MICHEL

L'Humeur
  • DES RIDES ET DES RIRES
  • 26 mai 2017,
    par Guy Cure
  • J’avoue que j’ai souri en voyant Brigitte Macron auprès de son jeune époux. Mais la différence d’âge ne justifie nullement ces moqueries de potaches qui ont largement dépassé la limite de l’abject. Des caricaturistes et des chansonniers ont fait preuve (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Culs et chemises
  • 26 mai 2017,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Quand on vous disait que les (mauvais) chif fres du chômage étaient bricolés... La nouvelle ministre du Travail, Muriel Pénicaud, en époussetant les (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Mai > N1444 > La gauche combative fidèle à ses valeurs

Élections législatives dans l’Aube

La gauche combative fidèle à ses valeurs

vendredi 26 mai 2017 , 326 : visites

Marie Gatard-Lafond et Alain Buathier dans la 1ère circonscription,
Gisèle Malaval et Jean-Pierre Cornevin dans la 2ème,
Arnaud Pacot et Anna Zajac dans la 3ème,
seront les candidat-e-s du PCF/Front de gauche aux élections législatives dans l’Aube.

Le 23 avril, sept millions et demi d’électeurs, venus d’horizons divers, ont apporté leur voix Jean-Luc Mélenchon pour ouvrir l’espoir d’une gauche nouvelle. Les candidat-e-s du PCF/Front de gauche sont candidat-e-s pour unir dans la durée toutes ces forces : France insoumise, Parti communiste, Ensemble !, Front de gauche, soutiens de Benoît Hamon, écologistes… Nous ne voulons l’hégémonie de personne, mais l’union et le respect de tous. Vous pourrez compter sur leur volonté de rassemblement.
Emmanuel Macron a nommé un Premier Ministre de droite. La majorité parlementaire que le nouveau Président réclame aux Français lors des élections législatives sera faite pour donner au gouvernement les mains libres et engager dès l’été le laminage du Code du travail et des services publics, avec la suppression de 120 000 fonctionnaires, la remise en cause du droit à la retraite, etc.
Avec Emmanuel Macron, c’est donc tout pour les banquiers, rien pour les salariés ! Nous sommes opposés à cette idée de la France. Les travailleurs, les retraités, les privés d’emploi ont tout à perdre à donner ce blanc-seing au nouveau gouvernement.
Nous voulons un autre projet pour la France.

Nous avons été des millions à faire barrage au Front National et à son projet de haine et de régression sociale, car nous voulons une France du partage, avec des services publics partout et pour tous. Nous voulons un nouveau mode de production et un nouveau modèle agricole, fondés, non sur l’exigence de rentabilité, mais sur de nouveaux critères d’efficacité économique, sociale et écologique. Nous voulons une Union Européenne protectrice de l’emploi, de la santé et de la paix.
Nous le voulons et c’est réalisable !
Mais cela exige que l’on s’attaque résolument à la finance et à la fraude fiscale pour permettre le juste partage des richesses produites par nous tous. Nous avons besoin du plus grand nombre possible de député-e-s communistes pour s’opposer fermement, comme nos député-e-s l’ont toujours fait, à la dérive ultralibérale et autoritaire qui s’annonce, et pour proposer des lois, comme nos député-e-s l’ont toujours fait, au service de l’intérêt général.


Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|