“Si tu trembles d’indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades.” Che Guevara

L'Humeur
  • Pas de miracle
  • 18 mai 2017,
    par Jean Lefevre
  • Macron est devenu une puissance, une planète, un aimant. Tous les cerveaux s’y rendent. Pieds et poings liés. Les cerveaux droits, les cerveaux gauches. C’est la fuite des cerveaux. Tous attirés par la lumière, ça ressemble un peu aux premiers temps du (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Déformation et menace
  • 18 mai 2017
  • Jean-Luc Mélenchon a de bonnes lectures. Il lit CommunisteS. Invité de Bourdin sur BFM, le 10 mai dernier, il a montré notre journal (un numéro de (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2017 > Mai > N1443 > Pas de miracle

Pas de miracle

jeudi 18 mai 2017 , 38 : visites , par Jean Lefevre

Macron est devenu une puissance, une planète, un aimant. Tous les cerveaux s’y rendent. Pieds et poings liés. Les cerveaux droits, les cerveaux gauches. C’est la fuite des cerveaux. Tous attirés par la lumière, ça ressemble un peu aux premiers temps du christianisme quand descend le Saint-Esprit le jour de la pentecôte.
Tous se précipitent vers Macron, ils et elles l’ont vu et reconnu, ce dieu rédempteur qui veut le bonheur de la France. Des apôtres le suivent, sacrifiant leur vie privée et leurs convictions premières. Viennent ensuite les vierges politiques, pauvres incultes sans foi particulière. Mais les plus émouvants, ce sont ces vieux politiciens, chevaux de retour, retors et tentant de se refaire une santé publique (comme les filles), et tous, levant le doigt, moi m’sieur, moi m’sieur, je veux en être !
L’aimant est un personnage énigmatique sauf qu’il a fait l’ENA, fut président du G 20 et dirigeant chez Rothschild. Il attire la limaille du petit peuple toujours dans l’attente d’un miracle, petit peuple de citoyens morcelés, déjà limés, rabotés, rejetés, trompés mais toujours croyant. Croyant à ce nouvel élu providentiel, tous pressés d’en être, découvrant brièvement l’engagement, prêts à être de nouveau limés, rabotés, rejetés, sans avoir beaucoup aidé au bonheur commun, éjaculateurs précoces de la politique qui ne se trompent que de république.
Il n’y a pas de miracle à attendre.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|