“Il [faut] produire de l’information pour montrer ce qui n’est pas montré, le mensonge le plus classique étant le mensonge par omission.” François Ruffin

L'Humeur
  • Semeur de haine
  • 3 novembre 2016,
    par Malicette
  • Le président du CARED parcourt fiévreusement le département à la recherche de troupes casquées et bottées. Il est arrivé à Arcis pour lever un régiment. Le danger presse. Les Arabes sont aux portes. Un contingent de 50 migrants, venant de Calais, va (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Brigue et intrigue
  • 3 novembre 2016,
    par Hélène Dewaere
  • C’est ainsi : pour les politicards de profession, monter sur la première marche du podium passe par la seconde. La République est prolixe d’exemples (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • BARROSO BANQUIER, C’EST “ÉTHIQUE”
  • jeudi 3 novembre 2016
  • Le comité d’éthique de la Commission européenne a absous José Manuel Barroso, qui a été embauché par la banque Goldman Sachs. À ceux qui penseraient que (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Novembre > N1415 > Semeur de haine

Semeur de haine

jeudi 3 novembre 2016 , 27 : visites , par Malicette

Le président du CARED parcourt fiévreusement le département à la recherche de troupes casquées et bottées. Il est arrivé à Arcis pour lever un régiment. Le danger presse. Les Arabes sont aux portes. Un contingent de 50 migrants, venant de Calais, va débouler rue Danton avec femmes et enfants, comme la smala d’Abd el Rahm, le 17 octobre 733. Ce qu’a fait Charles Martel à Poitiers n’a servi à rien. Et la casquette de Bugeaud non plus, grand « pacificateur » de l’Algérie. Les envahisseurs sont donc aux portes d’Arcis. De l’audace, au nom de dieu, dit l’homme d’extrême droite qui tente de faire respecter l’état de droit que foulent aux pieds Maures, Sarrazins, Syriens et autres barbaresques.
Se moquer fait du bien, mais le mal se répand. Ce nouveau chevalier blanc de la race pure continue de semer la haine et la peur au nom de principes rigoureusement ridicules et franchement racistes : il parle des « risques » encourus par les habitants du quartier, des « craintes » à avoir « vis-à-vis de cette population » car ce sont « des célibataires ». Opinion abjecte, s’il en est. Il ose encore nommer son groupe « collectif citoyen ». Faux et usage de faux ! Car, pris à part, collectif et citoyen, ce sont deux jolis mots, un peu comme national et socialisme avant que la peste brune ait envahi l’Europe.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|