“Si tu trembles d’indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades.” Che Guevara

L'Humeur
  • Semeur de haine
  • 3 novembre 2016,
    par Malicette
  • Le président du CARED parcourt fiévreusement le département à la recherche de troupes casquées et bottées. Il est arrivé à Arcis pour lever un régiment. Le danger presse. Les Arabes sont aux portes. Un contingent de 50 migrants, venant de Calais, va (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Brigue et intrigue
  • 3 novembre 2016,
    par Hélène Dewaere
  • C’est ainsi : pour les politicards de profession, monter sur la première marche du podium passe par la seconde. La République est prolixe d’exemples (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • BARROSO BANQUIER, C’EST “ÉTHIQUE”
  • jeudi 3 novembre 2016
  • Le comité d’éthique de la Commission européenne a absous José Manuel Barroso, qui a été embauché par la banque Goldman Sachs. À ceux qui penseraient que (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Novembre > N1415 > Le chemin est encore long

Irak

Le chemin est encore long

jeudi 3 novembre 2016 , 260 : visites

Les forces irakiennes sont entrées dans de premiers quartiers de Mossoul et l’étau, complété par les peshmergas et les milices chiites, se referme sur les djihadistes qui tiennent la ville.
Sans doute, des centaines de morts nous séparent-ils de sa libération. Et le chemin est long jusqu’à Raqqa et plus encore pour que cette région, un des berceaux de la civilisation, renoue avec la paix et une vie plus humaine. L’intervention anglo-américaine a semé des dégâts et des haines qui exigeront des dizaines d’années de reconstruction. Parmi la population blessée, dans ce pays appauvri où l’État a été pulvérisé, les ferments de division sont aussi nombreux que les convoitises pour l’or noir… Quelle place demain pour les Kurdes ? Quelle réconciliation entre chiites et sunnites que des politiques communautaristes ont séparés ? Comment refouler l’appétit de puissance de la Turquie, limiter l’influence de l’Iran et apporter une aide internationale qui fasse du bien commun la priorité ?
Daech semble en voie de perdre la partie et chacun peut se réjouir de la défaite de ces fanatiques sanguinaires. Mais la courte vue manifestée par les puissances occidentales, le tropisme guerrier exprimé par les deux candidats à la Maison-Blanche, le refus de rompre avec les politiques de domination néocoloniales sur cette région du monde peuvent conduire à des victoires à la Pyrrhus. Les raisons qui ont permis à l’EI de prospérer n’ont pas disparu. Ses promoteurs - de l’Arabie saoudite au Qatar - continuent de manoeuvrer en Syrie ou au Yémen. La Libye est toujours en proie aux convulsions déclenchées par l’intervention militaire voulue par Nicolas Sarkozy. C’est en général sur de féroces appétits qu’est jeté ce que Jaurès appelait « le manteau pourpre de la guerre et de la patrie »… Il est temps d’échapper au cycle infernal qui toujours ajoute une guerre à la guerre et accouche des terrorismes les plus meurtriers.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|